SFSIC-Infos

Journées d'Etudes - Industries créatives

Journées d'études - Mardi 7 Juin 2011 - MSH Paris Nord

" Les industries créatives, encore, toujours et partout : actualités et enjeux des transformations dans les industries créatives ".

Le mardi 7 juin 2011, de 9h00 à 18h00, à la Salle de conférence de la MSH Paris Nord, aura lieu une journée d’études sur " Les industries créatives, encore, toujours et partout : actualités et enjeux des transformations dans les industries créatives ".

Thème:

Pourquoi le thème des industries et de l’économie créatives sont-ils aussi présents sous des latitudes aussi diverses que les anciens pays industriels et les pays émergents ? Quels sont les enjeux soulevés par ces mouvements ? Faut-il prendre au sérieux ces notions et qu’apportent-elles de nouveau par rapport à des notions plus établies, celle d’industries culturelles en particulier, et par rapport également aux thématiques de la société de l’information ou de la connaissance ? Qu’est-ce qui relie les industries créatives au territoire ? De nouveaux « acteurs » et de nouvelles institutions émergent-ils ? Telles sont les questions centrales soumises à plusieurs chercheurs, étrangers et français, invités par l’équipe de l’ANR « Des théories des industries culturelles et éducatives aux théories des industries créatives ».

Programme

Lire la suite : Journées d'Etudes - Industries créatives

Programme ISKO - Lille

Programme du 8e colloque international ISKO-France à Lille


Thème du colloque : Stabilité et dynamisme dans l’organisation des connaissances


Dates: 27-28 juin 2011

Lieu de la conférence: l’Université Charles-De-Gaulle Lille 3

Site web du colloque: http://conferences.isko-france.asso.fr/.

Au programme :

Deux conférences invitées, une table ronde, 26 communication, 7 posters. Les actes du colloque seront publiés par Hermès-Sciences  et seront disponibles courant octobre 2011.
Des résumés bilingues des conférences invitées  et des 26 communications seront disponibles sur le site du colloque. Les posters y seront intégralement déposés.

Pour bénéficier de tarifs avantageux, pensez à vous inscrire au plus tôt sur le site:  http://conferences.isko-france.asso.fr/

Tarifs appliqués avant le 1er juin 2011
Adhérents ISKO:                         180 €    
Non adhérents ISKO:             200 €
Etudiants*:                                120 €                

Tarifs appliqués après le 1er juin 2011:
Adhérents ISKO:                         200 €    
Non adhérents ISKO:             220 €
Etudiants*:                     140 €
(*) étudiants/doctorants sans emploi dans l’année universitaire considérée (joindre une pièce justificative)

Les droits d’inscription comprennent:
- l'inscription au colloque
- les collations d’accueil et de pause, les déjeuners des 27 et 28 juin
- les actes du colloque


En espérant vous voir bientôt à Lille
------------------------------------------------------------------------------------------------

Version anglaise

Lire la suite : Programme ISKO - Lille

Une enquête de l'INA

Chers collègues,

L’institut national de l’audiovisuel mène une enquête sur nos usages méthodologiques d’internet et sur les avantages d’un archivage à des fins de recherche. Je vous serais reconnaissante de bien vouloir prendre quelques minutes pour y répondre (accès au questionnaire par le lien ci-dessous).

N’hésitez pas à transmettre à d’autres collègues !

https://spreadsheets.google.com/viewform?hl=fr&formkey=dGhNWk5IR2FDcElob0ZnVkUxSG9DSVE6MQ#gid=

Avec mes amitiés
Divina Frau-Meigs

Les industries créatives, encore, toujours et partout : actualités et enjeux des transformations dans les industries créatives

Les industries créatives, encore, toujours et partout : actualités et enjeux des transformations dans les industries créatives 

mardi 7 juin 2011, de 9h00 à 18h00

Salle de conférence de la MSH Paris Nord


Thème:
Pourquoi le thème des industries et de l’économie créatives sont-ils aussi présents sous des latitudes aussi diverses que les anciens pays industriels et les pays émergents ? Quels sont les enjeux soulevés par ces mouvements ? Faut-il prendre au sérieux ces notions et qu’apportent-elles de nouveau par rapport à des notions plus établies, celle d’industries culturelles en particulier, et par rapport également aux thématiques de la société de l’information ou de la connaissance ? Qu’est-ce qui relie les industries créatives au territoire ? De nouveaux « acteurs » et de nouvelles institutions émergent-ils ? Telles sont les questions centrales soumises à plusieurs chercheurs, étrangers et français, invités par l’équipe de l’ANR « Des théories des industries culturelles et éducatives aux théories des industries créatives ».


Programme :
8h45 : accueil des participants

  • 9h : introduction par Philippe Bouquillion (professeur à l’Université Paris 8), porteur de l’ANR « Des théories des industries culturelles et éducatives aux théories des industries créatives (2009-2012) »
  • 9h15-10h15 : Philip Schlesinger (professeur à l’Université de Glasgow) : « Enjeux politiques et économie créative au Royaume-Uni »
  • 10h15-11h15 : Enrique  Bustamante (professeur à l’Université Complutense de Madrid) : « Industries créatives et industries culturelles en Espagne et en Amérique Latine: répercussions sur la recherche et sur les politiques culturelles »
  • Pause
  • 11h30-12h30 : Gaëtan Tremblay (professeur à l’Université du Québec à Montréal), avec Pierre Moeglin (professeur à l’Université Paris 13) : « Les industries culturelles face aux politiques de la créativité »
  • 12h30-13h30 : Eric George (professeur à l’Université du Québec à Montréal) : « Pour une critique de la notion d'industries créatives. Perspectives au Canada et sur les industries de l'information. »


13h30- 14h30 : Déjeuner à la MSH

  • 14h30-16h00 : Bernard Miège (professeur émérite à l’Université Grenoble 3), « Pour une recherche des traits communs et des spécificités des Industries Culturelles et des Industries Créatives: éléments méthodologiques ».

Débat et synthèse


16h00-16h15 : pause

  • 16h15- 18h00 : présentation de travaux de recherches portant spécifiquement sur l’Inde (en collaboration avec le Réseau/équipe « Industries culturelles, Scènes artistiques et littéraires indiennes », coordonné par Catherine Servan-Schreiber et Raphaël Rousseleau) 


Kristian Fiegelson (Ehess/Paris 3) et Monique Dagnaud (CNRS/EHESS) sur « Bollywood, les industries de l'image » ;

Joël Augros (professeur à l’Université Paris 8) sur « une comparaison entre Bollywood/Hollywood » ;

Bertrand Ficamos (Docteur, Bordeaux 3) sur « la convergence entre TV/Globo et Bollywood ».

Pour vous rendre à la MSH Paris Nord: http://www.mshparisnord.org/acces.htm

Vous trouverez le texte de présentation du séminaire "Industries créatives, culture, savoirs, territoires", le programme 2010- 2011 ainsi que  le rappel des précédentes séances sur le site de l'Observatoire de mutations des industries culturelles (OMIC) : http://www.observatoire-omic.org

Parution : La Recherche d'Information en Contexte


LA RECHERCHE D'INFORMATION EN CONTEXTE
Outils et usages applicatifs

Luc Grivel

HERMES, 2011, 278 p.

Couv la recherche d'information en contexte

Les nouvelles architectures informatiques et les évolutions récentes des technologies de l'information tendent à entrainer un décloisonnement progressif des systèmes d'information et amènent à chercher à concevoir des systèmes de recherche d'information plus intelligents, plus démocratiques, plus respectueux de leurs utilisateurs.

Comment relier des systèmes existants et des contenus jusqu'alors autonomes? Comment garantir la cohérence des résultats, la sécurité et la confidentialité des accès aux contenus? Comment définir et prendre en charge le contexte de l'utilisateur (son profil, la tâche à accomplir, les connaissances concernées, l'application utilisée, etc) pour mieux assister celui-ci durant le processus de recherche d'information?

La complémentarité des expériences des contributeurs de cet ouvrage permet, en neuf chapitres, d'aborder l'ensemble de ces questions et de dresser un panorama des techniques en action (ontologies, taxonomies, raisonnement à partir de cas, traitement du langage naturel, classification incrémentale, etc.) et de leur impact sur les usages, dans le cadre d'applications et de projets de recherche touchant à la sphère professionnelle, privée ou publique, dans des secteurs d'activité variés (énergie, santé, tourisme, édition, veille technologique, etc.).



Au sommaire

Chapitre 1. Recherche d'informations techniques et d'expertises dans une grande entreprise: apport de la gestion des connaissances, pratiques et enjeux.

Chapitre 2. Apport du contexte de tâche dans la recherche d'information.

Chapitre 3. L'utilisation de la sémantique dans les applications basées sur la recherche d'information.

Chapitre 4. Analyse sémantique et moteurs de recherche, apport des entités nommées.

Chapitre 5. La navigation à facettes dans les moteurs de recherche.

Chapitre 6. Apports d'une ontologie de domaine aux services d'accès aux contenus.

Chapitre 7. Utilisation du CBR pour la recherche adaptative: application à la recherche de plans alimentaires personnalisés.

Chapitre 8. Recherche des évolutions technologiques à partir de bases de données bibliographiques: apport de la classification incrémentale.

Chapitre 9. Démocratiser la recherche en ligne? De la critique à une conception orientée société.

HERMES, 2011, 278 p.
Format : 15,6X23,4

ISBN 9782746225817



--
En savoir plus sur http://www.lavoisier.fr/livre/notice.asp?id=3LKWX3A3ASROWL
--

Séminaire - CARISM - La constitution collective du référent.

" L’État peut-il résister au réalisme sociologique ?"

Dominique Linhardt

Jeudi 12 mai 2011, Dominique Linhardt (chargé de recherche au CNRS) interviendra dans le cadre du séminaire annuel du CARISM qui porte cette année sur La constitution collective du référent.


Résumé :

Lorsqu'on opère un retour sur la façon dont la sociologie a abordé l'État, on ne peut manquer d'être frappé par le fait que l'effort sociologique pour penser l'État a régulièrement débouché sur le geste de son abandon : on affirme autrement dit que que du point de vue sociologique l'État ne peut pas exister. Ce geste, régulièrement réitéré à partir de perspectives différentes, semble indiquer que la conception sociologique du collectif est incompatible avec les attributs classiquement attachés à l'État. On s'efforcera, dans cette communication, de cerner ce geste. On l'analysera à partir de son articulation interne, mais aussi à travers les critiques souvent véhémentes qu'il a suscité. En prenant au sérieux à la fois les raisons avancées en faveur de l'abandon de l'État et celles qui  fondent son rejet, on s'interrogera sur les conditions théoriques qui devraient être données pour surmonter le hiatus entre réalisme sociologique et pensée de l'État, et d'esquisser du même coup le cadre de ce que pourrait être une authentique compréhension sociologique de l'État.


lieu du séminaire :

Salle Georges Vedel, 6° étage
Institut Français de Presse
4 rue Blaise Desgoffe, 75006 Paris
Métro : Saint placide ou montparnasse

Parution - Revue Documentaliste - Veille et innovation

Numéro 1/2011 de « Documentaliste – Sciences de l’information »
Dossier « Veille et innovation : s'informer pour conquérir de nouveaux territoires »

Un peu plus de deux ans après notre dossier « Pleins feux sur la veille », nous reprenons ce sujet qui reste en pleine émergence et sollicite  plus que jamais les professionnels de l’information-documentation, mais sous un angle différent : en liant veille et innovation, il s’agit cette fois de se situer résolument dans une optique de stratégie d’entreprise.  
Coordonné par Serge Chambaud (CNAM), ce dossier repose sur trois pôles. Le premier dresse un panorama de la situation, en présentant les fondements et les enjeux, en précisant quelques définitions nécessaires et en donnant quelques repères historiques. Le deuxième présente les outils de la veille et la façon dont ils sont utilisés pour l’innovation. Le dernier regroupe des témoignages d’utilisateurs de la veille pour l’innovation dans des secteurs économiques divers comme la pharmacie, la propriété industrielle ou le droit.  
Ce numéro comprend aussi une étude d’Anne Cordier sur la recherche d’information sur Internet en milieu scolaire.

Lire la suite : Parution - Revue Documentaliste - Veille et innovation

Parution - Le phénomène Deschiens à la télévision

LE PHENOMENE DESCHIENS A LA TELEVISION
De la genèse d'un programme sériel à la manifestation de l'humour

Frédéric Pugnière-Saavedra


Préface de Macha Makeïeff
Ed : L’Harmattan
Audiovisuel et communication

Bien que largement critiquée, la télévision reste un lieu privilégié d’observation de la société au point d’en constituer parfois un miroir. Cet ouvrage s’adresse à la fois à ceux qui s’intéressent aux Sciences de l’Information et de la Communication (télévisuelle) et aux Sciences du langage en nous invitant, à partir de la série Les Deschiens (diffusé sur Canal + de 1993 à 2001), à comprendre comment les contraintes qu’imposent Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff autour du dispositif télévisuel et du format particuliers aboutissent à un humour original et décalé. Objet de controverse totalement assumé par les auteurs, ce programme revisite ainsi les formes humoristiques centrées sur la dérision sociale.


Frédéric PUGNIÈRE-SAAVEDRA, docteur en Sciences du langage de l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, est maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bretagne Sud. Il mène des recherches en analyse du discours médiatique à travers des programmes télévisuels sériels.

Parution - Le phénomène Deschiens à la télévision

LE PHENOMENE DESCHIENS A LA TELEVISION
De la genèse d'un programme sériel à la manifestation de l'humour

Frédéric Pugnière-Saavedra


Préface de Macha Makeïeff
Ed : L’Harmattan
Audiovisuel et communication

Bien que largement critiquée, la télévision reste un lieu privilégié d’observation de la société au point d’en constituer parfois un miroir. Cet ouvrage s’adresse à la fois à ceux qui s’intéressent aux Sciences de l’Information et de la Communication (télévisuelle) et aux Sciences du langage en nous invitant, à partir de la série Les Deschiens (diffusé sur Canal + de 1993 à 2001), à comprendre comment les contraintes qu’imposent Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff autour du dispositif télévisuel et du format particuliers aboutissent à un humour original et décalé. Objet de controverse totalement assumé par les auteurs, ce programme revisite ainsi les formes humoristiques centrées sur la dérision sociale.


Frédéric PUGNIÈRE-SAAVEDRA, docteur en Sciences du langage de l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, est maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bretagne Sud. Il mène des recherches en analyse du discours médiatique à travers des programmes télévisuels sériels.

Programme colloque Journalisme et Questions sociétales au prisme des industries culturelles

Veuillez trouver ci-dessous le programme du colloque " Journalisme Questions sociétales au prisme des industries culturelles" qui se déroulera les 26 et 27 mai 2011 à Échirolles, Université Stendhal, Grenoble 3.

N'hésitez pas à venir enrichir les débats de ces deux journées. Pour plus d'informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PROGRAMME

JEUDI 26 MAI 2011

8h30 - 9h30 : Accueil, inscriptions et collation

9h30 - 10h00 : Ouverture du colloque : Lise DUMASY, Présidente de l’université Stendhal - Grenoble 3, Isabelle PAILLIART, Directrice du GRESEC et Bertrand LEGENDRE, Directeur du LABSIC, Hélène ROMEYER, Maître de conférences, IUT de Lannion, Universités de Rennes 1, GRESEC, et Benoit LAFON, Maître de conférences, Université Stendhal - Grenoble 3, GRESEC.

10h30 - 12h30 : Photojournalisme et images d’amateurs
Animation : D. AUGEY, Université Paul Cézanne, Aix-Marseille 3, CERGAM et P. MOEGLIN, Université Paris Nord, LABSIC.
Communications :
- Aurélie AUBERT, Mcf, Université Paris 8, CEMTI : « Commercialiser les images amateurs dans le domaine informationnel : vers une redéfinition des stratégies agencières ? ».
- Nathalie FILLON, Doctorante Université Laval (Québec) / Université Rennes 1, CRAPE : « Extension du journalisme du côté du documentaire ».
- Bruno DAVID, Mcf, Université Toulouse 3, CERTOP/ECoRSE : « Le photojournalisme filaire aux prises avec les mondes de la communication ».

14h00 - 16h00 : Journalisme en prise avec les nouvelles techniques
Animation : B. WITTE, Hochschule Bremen, (Allemagne) et P. BOUQUILLION, Professeur, Université Paris 8, CEMTI.
Communications :
- Veronika ZAGYI, Doctorante, Université Paris 8, CEMTI : « Le « blog-reportage » : émergence d’un nouveau genre journalistique ? ».
- Chloé SALLES, Docteure, Université Stendhal - Grenoble 3, GRESEC : « La question des blogs dans la presse : pour une « amélioration » des pratiques journalistiques ? »
- Franck REBILLARD, Professeur, Université Paris 3, CIM : « Modèles socioéconomiques du journalisme en ligne et possibilités d’une information diversifiée».

16h30 - 18h30 : Débat « Journalisme et industries culturelles : regards croisés »
Table ronde : Dominique AUGEY, Professeur en sciences économiques, Université Paul Cézanne, Aix-Marseille 3, CERGAM ; Philippe BOUQUILLION, Professeur en sciences de l’information et de la communication, Université Paris 8, CEMTI ; Mihaï COMAN, Professeur de sociologie de la communication à la faculté de Journalisme, Université de Bucarest, (Roumanie) ; Pierre MOEGLIN, Professeur en sciences de l’information et de la communication, Université Paris Nord, LABSIC ; David PRITCHARD, Professeur de journalisme et de communication, University of Wisconsin (États-Unis) ; Rémy RIEFFEL, Professeur en sciences de l’information et de la communication, Université Paris Assas, CARISM ; Barbara WITTE, Professeur de Journalisme à la Hochschule Bremen, (Allemagne).



VENDREDI 27 MAI 2011

8h30 - 9h00 : Accueil des participants et collation

9h00 - 12h30 : Questions sociétales : pratiques journalistiques et enjeux politiques
Animation : M. COMAN, Professeur, faculté de Journalisme de Bucarest (Roumanie) et R.RIEFFEL, Professeur, Université Paris Assas, CARISM.
Communications :
- William SPANO, Mcf, Université Lyon 2, ELICO : « Libération et l’expérience du « Contre Journal» ».
- Emmanuelle GATIEN, Docteure, IEP de Toulouse, LaSSP : « Visibilité des questions sociétales à travers le prix Albert Londres ».
- Ilya KIRIYA, Docteur, Haut Collège d’économie de Moscou : « Les formes institutionnelles de la promotion des questions sociétales à la télévision russe : vers l’industrialisation de la propagande ».
- A. BENCHENNA, Mcf, Université Paris 13, LABSIC : « Liberté d’expression et contraintes de la presse écrite au Maroc. Où vont les pratiques journalistiques?».

14h00 - 16h00 : Ecritures journalistiques et questions sociétales
Animation : B. LEGENDRE, Professeur, Université Paris 13, LABSIC et D. PRITCHARD, Professeur, University of Wisconsin, (Etats-Unis).
Communications :
- Gulnura TORALIEVA, Chair of Journalism and Mass Communication, American University in central Asia : « Environmental reporting in Kyrgyzstan ».
- Julie SEDEL, MCF en sociologie et science Politique, Université Strasbourg, GSPE : « Quand les catégories de classement rencontrent ceux qu’elles classent: l’exemple du « problème des banlieues » ».
- Cyprien TASSET, Doctorant EHESS, GSPM : « Entre sciences sociales, journalisme et manifestes. Une controverse sur la représentation de groupes sociaux dans la France des années 2000 ».


16h00 - 16h30 : Synthèse
Bernard MIEGE, Professeur émérite, Université Stendhal - Grenoble 3, GRESEC.