Publications

Parution - Revue Documentaliste - Sciences de l'info

Numéro 4/2012 « Documentaliste – Sciences de l’information »

Au cœur de ce nouveau numéro, vous trouverez un dossier intitulé « Information et terrritoires : enjeux, stratégies, dispositifs et acteurs », réalisé sous la direction d'Adriana Lopez Uroz, responsable du centre de ressources documentaires en info-doc, INTD-CNAM.
Le territoire, un fabuleux terrain d'expérimentation pour l'information ! Information sur le territoire, information au sein d'un territoire, les deux angles choisis par Adriana Lopez Uroz ont permis de présenter une très grande variété d'initiatives. À travers les différentes contributions qui le composent, ce dossier souhaite mettre en lumière des projets où l’information est au service du territoire, un territoire qui replace l’être humain au cœur du dispositif. Mais il souligne également les défis à relever, particulièrement dans l’univers des collectivités territoriales qui illustre à lui seul l’ensemble des problématiques informationnelles et documentaires qui se posent à la société dans son ensemble.

Outre les rubriques habituelles, vous pourrez y lire également une étude de Stefan du Château, Danielle Boulanger et Eunika Mercier-Laurent intitulée "Approche interdisciplinaire du management des connaissances en patrimoine culturel".

Vous trouverez le sommaire de ce numéro et toutes autres informations sur le site de l’ADBS à l’adresse http://www.adbs.fr/revue-docsi-volume-49-n-4-decembre-2012-dossier-information-et-territoires-enjeux-strategies-dispositifs-et-acteurs-124800.htm

Nous vous rappelons que nos abonnés ont accès à la version pdf de la revue sur le site de l’Adbs ( www.adbs.fr/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-75413.htm?RH=REVUE&RF=REVUE ). Pour les non-abonnés, plusieurs solutions sont proposées : achat au numéro sur le site de l’Adbs ( www.adbs.fr/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-acquerir-un-numero-44024.htm?RH=REVUE ) ou sur le portail Cairn.info ( www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information.htm) ; acquisition des articles en pay per view sur Cairn.info (au format pdf ou html).


Parution - Questions de communication 22

Questions de communication 22 | 2012

Patrimonialiser les musiques populaires et actuelles

Dossier coordonné et présenté par Philippe Le Guern

Pour cette nouvelle livraison de Questions de communication, Philippe Le Guern coordonne et présente un dossier exposant sa curiosité pour ce qu’il voit comme un phénomène d’expansion et d’inflation de l’activité patrimonialisante dans le champ des musiques actuelles, et plus généralement de saturation du présent par l’évocation de la mémoire. Comme auditeur et musicien, il s’interroge sur le diagnostic que pose Simon Reynolds sur notre époque, qualifiée de rétromaniaque. Et comme observateur des technologies numériques dans leur dimension anthropologique, le chercheur regarde avec intérêt la façon dont le passage du régime d’archivage analogique au régime numérique transforme en profondeur notre conception même de la mémoire.

Cette livraison rassemble sept contributions et une question commune circule de l’une à l’autre : comment penser les politiques de la patrimonialisation, c’est-à-dire, d’une manière ou d’une autre, ce que Jacques Derrida appelle le « pouvoir sur le document, sa détention, sa rétention ou son interprétation » mais aussi « le désir de mémoire ».

Pour commander : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100545070

Pour en savoir plus : questionsdecommunication.revues.org

L'introduction du dossier, les notes de lecture, la composition du comité de lecture et la liste des livres reçus sont librement accessibles en texte intégral.

Lire la suite : Parution - Questions de communication 22

Parution - Communication et développement territorial Maghreb

Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb

Sous la direction de Pierre Morelli et Mongi Sghaïer

dans la collection Communication et civilisation

Paris, L'Harmattan, 2012, 274 p. / Prix : 29 €


Cet ouvrage questionne le lien entre communication publique et développement territorial dans certaines zones fragiles et menacées du Maghreb. Il clôt la première phase du programme de recherche franco-maghrébin LOTH (Langages, objets, territoires et hospitalités) né en 2006 d'une collaboration entre le Centre de recherche sur les médiations (CREM EA 3476, université de Lorraine - Metz) et le Laboratoire d'économie et sociétés rurales de l'Institut des régions arides (LESOR, IRA - Medenine, Tunisie), et bénéficiant également du soutien de l'AUF et du CNRS-ISCC. Dans une volonté de rapprocher les sciences de l'information et de la communication (SIC) et les sciences économiques, ces travaux ouvrent des horizons de recherche inédits et induisent de nouveaux questionnements autour de notions telles que l'intelligence territoriale, le marketing territorial, la confiance entre acteurs du développement local, les perceptions et la valorisation de sites patrimoniaux ... La pluridisciplinarité au cœur de ce programme (SIC, sciences économiques, sciences de gestion et histoire) permet de sérier, dans une première partie, les questions liées à la communication territoriale rapportées aux différents patrimoines (architectural, culturel, géographique, historique, etc.) qui caractérisent les zones étudiées. La seconde partie traite de l'attractivité des territoires à travers le processus de patrimonialisation et interroge les enjeux liés au développement de formes touristiques alternatives à l'offre phare : le tourisme balnéaire.

Ont contribué à cet ouvrage: Hanane Abichou, Abdellatif Ait Heda, Sarra Belhassine, Mohamed Ali Ben Abed, Mouna El Gaied, Ikram Hachicha, Mohamed Haddad, Mohamed Jaouad, Habib Kazdaghli, Jean-Pierre Mathieu, Aissa Merah, Vincent Meyer, Pierre Morelli, Balkis Mzioudet-Faillon, Mongi Sghafer, Nozha Smati, Amor Tbib, Hayat Zérouali.


Parution - Manuel d'analyse du web

Manuel d'analyse du web

Christine Barats

Quelle place accorder à la dimension technique ? Comment constituer et collecter des « observables » ou repenser les notions de « documents », de « données » ? Comment accéder aux enquêté-e-s ou construire des grilles d’observation ? Comment comprendre et interpréter les mesures issues du web et sur le web ?

Ce manuel, premier ouvrage francophone sur cet objet, propose un état des savoirs et des références, tant méthodologiques que théoriques, sur l’observation et l’analyse du web en sciences humaines et sociales. Les auteurs mettent l’accent sur ce que change le web dans le choix et l’appropriation de méthodes issues des SHS. Le parti-pris de l’ouvrage est délibérément pédagogique : chaque auteur explicite ses pratiques de recherche et les cadres nécessaires à la connaissance scientifique. Il s’adresse aux étudiants qui commencent une recherche afin de les accompagner dans la construction de leur « terrain », tout autant qu’aux chercheurs confirmés ou aux enseignants qui souhaitent nourrir leur réflexion sur le sujet.

Refusant le piège du catalogue de méthodes, l’ouvrage invite à la curiosité et au questionnement face aux « terrains » complexes du web et à la nécessité de construire des méthodes adaptées aux objets et phénomènes étudiés.

Christine Barats, maître de Conférences à l'université Paris Descartes et chercheuse au Céditec, unité de recherche de l’Université Paris Est Créteil (UPEC) a dirigé cet ouvrage collectif.

icon Manuel d'analyse du web en Sciences sociales (175.48 KB 2013-02-12 13:16:46)

icon Table des matières Barats (36.5 KB 2013-02-28 15:03:03)


Parution - Actes "Technologie et Médias émergents"

Parution des premiers actes de la section "Technologie et Médias émergents" de l’Association canadienne de communication

Disponibles en ligne:

http://www.tem.fl.ulaval.ca/fr/waterloo-2012/


Parution - 50 ans d'Oulipo

50 ANS D’OULIPO.
DE LA CONTRAINTE À L’ŒUVRE

Carole Bisenius_Penin, André Petitjean (dirs)

Revue La Licorne, 100, 2012, 276 p., 18 euros


Pour commander

Vanessa Merle
La Licorne
Tél. 05 49 45 32 10
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Presses universitaires de Rennes
Tél. 02 99 14 14 01

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3092&utm_source=parution-5u-ans-d-oulipo&utm_medium=e-mail&utm_content=titre&utm_campaign=outil-de-diffusion

Fondé en 1960, l’Ouvroir de Littérature Potentielle, encore appelé OULIPO, constitue, grâce à ses éminents membres mathématiciens et écrivains (R. Queneau, G. Perec, M. Bénabou, J. Roubaud, I. Calvino, J. Jouet...), un groupe littéraire hybride qui entremêle littérature et mathématique, tradition et innovation, contraintes et liberté, au profit de processus créatifs régulés, tout en étant une institution spécifique dotée d’une extraordinaire et inhabituelle longévité dans l’histoire littéraire française, puisque le groupe a entamé sa 50e année d’existence en 2010. Longtemps délaissé par la critique universitaire, à cause de son goût pour la contrainte et la littérature ludique, ses manifestations publiques et ateliers d’écriture, cette « académie privée » apparaît cependant comme un des groupes les plus intéressants du XXe et du XXIe siècle. Il devenait donc urgent et indispensable d’expliciter le mode d’emploi Oulipo. Cet ouvrage propose ainsi de s’interroger, à partir d’une démarche comparatiste et d’un croisement d’approches scientifiques (sociologique, poétique comparée, didactique...), sur la spécificité de la littérature oulipienne, à travers un prisme combinant trois axes, respectivement socio- historique (histoire du groupe dans le champ littéraire contemporain), poétique (univers des écrivains oulipiens par rapport à la notion de contrainte) et pédagogique (la question et la place de l’écriture à contrainte, de l’écriture créative en milieu scolaire et universitaire).

Cet ouvrage est le fruit d’un colloque international en deux parties, co-organisé par le Centre de recherche sur les médiations (CREM) de l'Université de Lorraine et le Centre de recherche en Littérature comparée (CRLC) de Paris-4, qui s’est tenu à La Sorbonne-Paris 4, le 4 mai 2010 et à Metz, Université de Lorraine, les 5 et 6 mai 2010

Carole Bisenius-Penin et André Petitjean sont chercheurs au CREM

 

Parution - La position du doctorant

La position du doctorant

Trajectoires, engagements, réflexivité

sous la direction de Laurent Di Filippo, Hélène François et Anthony Michel

éditions universitaires de Lorraine

questions de communication • série actes 16 • 20l2 (20 euros)

L’ouvrage est le fruit d'un travail collaboratif et pluridisciplinaire mené par une équipe de doctorants qui se sont interrogés sur leurs positionnements respectifs en mettant en lumière les enjeux et les implications de ceux-ci. Pour le chercheur en formation, la thèse de doctorat est une occasion d'interroger sa position complexe, mais aussi de définir la place qu'il souhaite occuper et la portée qu'il souhaite donner à ses recherches.

La réflexion est ordonnée autour de quatre axes principaux en lien avec la réflexivité : définir sa place en tant que chercheur, déconstruire son sujet de recherche, interroger son expérience personnelle, les déplacements entre théorie et pratique. Au fil des contributions, on constate que la réflexivité mise en pratique prend plusieurs dimensions et peut être effective à différents niveaux. Dans les contributions, les lecteurs trouveront des pistes pour entreprendre à leur tour cette démarche. De plus, l'ouvrage se termine par une liste de références commentées sur le thème de la réflexivité.

Laurent Di Filippo est doctorant en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Lorraine en co-tutelle en études scandinaves à l'Université de Bâle (Suisse). Ses travaux portent sur la reprise et la circulation d'éléments mythologiques traditionnels dans les productions culturellescontemporaines.

Hélène François est doctorante en études néo-helléniques à l'Université de Strasbourg. Elle travaille sur les discours identitaires et les pratiques sociales de la communauté grecque de Smyrne pendant les années de guerre gréco-turque (1919-1922) à partir d'un corpus principalement composé dela presse hellénophone locale.

Anthony Michel est docteur en sciences de l'information et de la communication à l'Université deLorraine. Il s'intéresse à la médiatisation des cérémonies commémoratives de la Seconde Guerre mondiale à Metz et Luxembourg Ville.

Publié avec le soutien du Centre de recherche sur les médiations,

du Groupe d'études orientales, slaves et néo-helléniques, du Conseil Régional de Lorraine,

de l'Université de Lorraine, de l'École doctorale Perspectives interculturelles : écrits, médias, espaces, sociétés

et de I'UFR Sciences humaines et arts de l'Université de Lorraine.

Lire la suite : Parution - La position du doctorant

Parution - Rapport UNESCO

Rapport UNESCO

A l’occasion de l’événement international célébrant les dix ans du Sommet Mondial sur la Société de l’Information, SMSI+10/WSIS+10, l’UNESCO a mis en ligne le rapport “Exploring the Evolving Mediascape: towards updating strategies, to face challenges and seize opportunities”. Il a été commandité à Divina Frau-Meigs, directrice du master AIGEME, responsable du groupe de recherche CREW (EA 4399) et porteur de l’ANR “TRANSLIT” à la Sorbonne nouvelle.

Ce rapport est soumis à commentaires et recommandations jusqu’au 3 février, la version finale visant à incorporer les suggestions les plus pertinentes. Il est accessible à : http://www.unesco.org/new/en/communication-and-information/flagship-project-activities/wsis-10-review-event-25-27-february-2013/open-consultation-recommendations/

Dans le cadre du SMSI+10/WSIS+10, Divina Frau-Meigs propose aussi un panel de chercheurs de haut niveau sur le thème “Contested Governance” (la gouvernance en conteste) dont l’abstract est accessible à http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/CI/CI/images/wsis/wsis_10_abstratc_thematic_session.pdf <http:// <http:///> www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/CI/CI/images/wsis/wsis_10_abstratc_thematic_session.pdf

Parution - Technologies numériques

Les technologies numériques comme miroir de la société

Sous la direction de

Roger Bautier et José Do-Nascimento

icon Technologies numériques (2.1 MB 2013-02-01 14:31:03)

Parution : L'industrie musicale à l’aube du XXIe siècle. Approches critiques

Vient de paraître :

L’industrie musicale à l’aube du XXIe siècle. Approches critiques, Jacob T. Matthews et Lucien Perticoz (dir.), L’Harmattan, coll. Questions contemporaines, Série Les industries de la culture et de la communication, décembre 2012, 210 p. 22 €

La filière phonographique, bouleversée par le peer-to-peer et la numérisation des contenus, a servi de cheval de Troie, dans le secteur des industries culturelles, aux acteurs du logiciel, du Web ou de la fabrication de matériel. Alors que la musique n’a jamais été autant écoutée et consommée, ces firmes l’utilisent principalement pour vendre d’autres produits et services ou pour asseoir leur stratégie de marque.
Permettant d’appréhender ces mutations dans toute leur complexité, sans les limiter à leur seule dimension économique, les contributions de cet ouvrage comportent des analyses originales de l’évolution des pratiques des auditeurs – lesquels sont désormais mis à contribution dans les processus de valorisation –, des stratégies innovantes développées par les acteurs de la filière, de la place des indépendants et du live.
Les auteurs sont de jeunes chercheurs des universités de Bordeaux 3, Grenoble 3, Paris 8 et Poitiers, réunis dans le cadre d’un programme de recherche soutenu et financé par le réseau des Maisons des sciences de l’Homme.
Jacob T. Matthews est maître de conférences à l’université Paris 8, membre du Cemti et chercheur à la Maison des sciences de l’Homme Paris Nord. Ses travaux s’inscrivent au croisement de la théorie critique et de la socio-économie des industries de la culture et de la communication.
Lucien Perticoz est chercheur en sciences de l’information et de la communication. Ses travaux portent notamment sur les articulations entre évolutions des pratiques culturelles médiatiques et mutations des industries culturelles.