SFSIC-Infos

AAA - International Journal of Electronic Governance

Appel à articles en langue anglaise

International Journal of Electronic Governance (IJEG)

- E-Deliberation 2.0 (submission deadline Jun 30, 2011)

icon AAA - IJEG E-deliberation (147.59 KB 2011-06-04 08:41:50)

- Green E-Participation (submission deadline Sep 30, 2011)

icon AAA - IJEG Green E-Participation (109.96 KB 2011-06-04 08:44:11)

- Voting Advice Applications (submission deadline Dec 30, 2011)

icon AAA - IJEG Voting Advice Applications (146.03 KB 2011-06-04 08:45:14)

AAC - Les cultures des sciences en Europe

Colloque international

LES CULTURES DES SCIENCES EN EUROPE
Volet 2 : DISPOSITIFS, PUBLICS, ACTEURS ET INSTITUTIONS  

Strasbourg, les 13, 14 et 15 octobre 2011 

Centre de recherche sur les médiations
(EA 3476, université Paul Verlaine-Metz, université Nancy 2, université de Haute-Alsace)

Laboratoire interuniversitaire des sciences de l’éducation et de la communication
(EA 2310, université de Strasbourg, université Nancy 2, université de Haute-Alsace)

L'appel à communication est étendu au 21 juin 2011

Ce colloque  abordera les enjeux politiques de la culture scientifique, les volontés d’acteurs, la manière dont les institutions s’impliquent, les objectifs poursuivis. Une importance toute particulière sera accordée à l’équilibre qu’il s’agit de mettre en œuvre entre les programmatiques européennes et les spécificités des histoires, des traditions et des innovations en ce domaine. Les communications se distribueront autour de 3 axes : « Politiques des cultures des sciences et des techniques », « Publics, citoyens ou acteurs ? Définitions, autodéfinitions et positionnements », « Valeurs, hiérarchies et présupposés de la CST ».

La date limite pour l'envoi des propositions est fixée au 21 juin 2011. Sont attendues des contributions relevant des Sciences de l’information et de la communication, et de façon plus large des différents domaines des Sciences humaines et sociales. Les présentations théoriques ouvrant sur des questionnements nouveaux, les recherches empiriques originales, les études de cas seront particulièrement appréciées, ainsi que les réflexions critiques et retours d’expériences provenant des acteurs de la médiation. Aussi le colloque permettra-t-il de participer à l’émergence de problématiques nouvelles et de faire dialoguer les approches. Les contributions seront de préférence nourries par une mise en perspective via une approche comparative concernant les pratiques ou les politiques de la médiation scientifique et technique dans différents pays européens.

icon AAC - Culture des Sciences Europe (475.78 KB 2011-06-04 08:33:41)

AAC - Médiatisation de l'évaluation

La médiatisation de l'évaluation

Colloque international

15-16 Mars 2012 - Paris

Organisé par : CELSA Paris Sorbonne, Université Paris 13 Nord, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, CNRS ISCC

 

Présentation du colloque
------------------------------------------------
Le colloque international « La médiatisation de l’évaluation » se donne pour ambition générale de questionner l’évaluation sous l’angle de sa médiatisation, considérant celle-ci comme consubstantielle à la « culture », à la « fièvre », à la « manie » ou encore à l’« explosion » de l’évaluation que l’on a pu observer dans les pays développés depuis les années 1970. Sans souscrire à l’idée d’une absolue nouveauté tant de l’évaluation elle-même que de ses rapports avec les médias, et en gardant à l’esprit leur longue historicité, le colloque s’attachera à comprendre l’évaluation, en lien – d’une manière ou d’une autre mais toujours fortement –, avec les médias (presse, radio, télévision, web) dans les sociétés contemporaines.

L’emphase sera mise sur les dispositifs d’évaluation socialement fondée sur la quantification, et aux appellations observables multiples : « classements », « palmarès », « tops », « listes », « rankings », « ratings », « baromètres », « tableaux de bord », « benchmarkings »… Le colloque portera également attention à des dispositifs d’évaluation qualitatifs qui font aussi florès dans le champ médiatique : « prix », « labels », « concours », « récompenses », « trophées », etc. On tentera ainsi de comprendre plus particulièrement la montée en puissance de certains dispositifs d’évaluation impersonnels qui coexistent aujourd’hui avec les genres journalistiques traditionnels fondés sur l’expression d’un jugement personnel (éditorial, billet d’humeur, critique…), et pour lesquels les médias endossent simultanément les rôles de producteurs et coproducteurs, de relais et de critiques.

Quatre questions spécifiques à propos de ces dispositifs d’évaluation médiatique seront abordées.
• On s’intéressera d’abord à leur genèse et à leur processus de production. Il s’agit de comprendre comment et à quelles conditions sociales, économiques, journalistiques, matérielles, techniques et juridiques des médias parviennent ou non à s’imposer comme des producteurs ou des coproducteurs de dispositifs d’évaluation.
• On souhaite aussi analyser les formes visuelles et éditoriales, les cérémonies et les événements, et plus généralement la mise en communication qui accompagne ces dispositifs d’évaluation. On abordera ici ces dispositifs d’évaluation non seulement comme des dispositifs de « savoir » ou de « connaissance » mais aussi comme des dispositifs de « faire-savoir » et de « reconnaissance ».
• En dehors de leurs foyers de production, les dispositifs d’évaluation médiatiques circulent plus ou moins dans divers espaces sociaux (journalistique, politique, économique, professionnel, associatif, culturel, consumériste…). Par l’analyse de la circulation de ces dispositifs d’évaluation, on souhaite éclairer non seulement les voies de diffusion mais aussi les manières dont ces dispositifs sont ou non relayés, commentés, réappropriés, contestés dans tel ou tel espace social.
• Enfin, on s’attachera à comprendre les effets des évaluations médiatiques sur les agents évalués ainsi que sur les publics auxquels elles s’adressent.

La prolifération des dispositifs d’évaluation est caractérisée par la multiplication des agents évaluants et par la  multiplication des agents évalués. A cet égard, le colloque restera ouvert à tout domaine pour autant que l’approche soit en phase avec les orientations scientifiques générales énoncées précédemment. Sans souci d’exhaustivité, les domaines couverts pourront porter sur l’enseignement supérieur et la recherche, les territoires, la culture, l’éducation, la santé, le web, les marques, le capital, la finance, la communication, le tourisme, le vin, le sport, les médias, les entreprises, etc.

Les propositions pourront émaner de diverses disciplines et spécialités en sciences humaines et sociales : sciences de l’information et de la communication, sémiologie, sociologie, histoire, sciences politiques, linguistique, économie, etc.

Propositions de communication
------------------------------------------------
-- Date limite de soumission des propositions : 24 juin 2011
-- Réponses du comité scientifique : 20 juillet 2011
-- Adresse électronique pour l’envoi des propositions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
-- Contenu des propositions : Les propositions de communication comporteront au maximum 6 000 signes. Elles seront structurées en quatre parties : a) argument, exposant le cadre théorique, la problématique et l’approche ; b) cadre méthodologique, présentant le matériau empirique et la méthode ; c) originalité, précisant la pertinence de la proposition et d) bibliographie, comportant les huit références bibliographiques principales. Les propositions seront accompagnées: 1) d’un titre, 2) du prénom, 3) du nom, 4) du statut professionnel, 5) de l’institution, 6) du pays et 7) de l’adresse électronique de l’auteur. Les propositions acceptées devront faire l’objet d’un article de 30 000 à 40 000 signes soumis au comité scientifique au plus tard le 30 novembre 2011 pour la publication des actes du colloque.
-- Langues des communications et des articles : anglais ou français
-- Format informatique des propositions : .doc
-- Site Web : http://www.evalmedia2012.fr/
------------------------------------------------

icon AAC - Médiatisation de l'évaluation (85.48 KB 2011-06-04 08:23:19)

AAC - Interculturalité / Couleur noire

Colloque international « Interculturalité dans les constructions et déconstructions sur la couleur noire »

Co-organisé par l’UFR LACC, Université Blaise Pascal Clermont Ferrand 2 et l’Université de Sousse

Dates : 21, 22, 23, 24 février 2012, Université de Sousse en Tunisie.

Site Web du colloque : http://www.lacc.univ-bpclermont.fr/rubrique28.html

« C’est la société qui « fait » la couleur, qui lui donne sa définition et son sens, qui construit ses codes et ses valeurs, qui organise ses pratiques et détermine ses enjeux. … Les problèmes de couleur sont d’abord et toujours des problèmes sociaux, parce que l’être humain ne vit pas seul mais en société. ». Cette idée, clé de voute d’un premier travail réalisé dans le cadre du groupe Communication et Solidarité de l’Université Blaise Pascal, a conduit à la rédaction d’un ouvrage collectif sur le Noir, couleur du sensible étudié sous les angles du danger et de la transgression.
La construction de ce livre, par les approches participatives interculturelles qu’il a suscité, a tout de suite montré l’intérêt d’élargir le travail entrepris à plusieurs aires culturelles pour réfléchir à la manière dont le Noir, couleur du sensible trouve – ou pas – une standardisation euro-méditerranéenne et américaine.

Date limite de réception des propositions : 15 juilllet 2011

Propositions de communication 

Les communications se feront en arabe, en français ou en anglais.

Les communications peuvent être présentées sous forme orale ou comme poster.

L’évaluation de la proposition portera sur la pertinence du thème traité en regard des objectifs scientifiques du colloque. Toutes les communications acceptées seront publiées dans des actes du colloque. La publication dans les actes est conditionnée à l’inscription effective de l’auteur (ou de l’un des auteurs), ainsi qu’à la participation de l’auteur (ou de l’un des auteurs) aux journées du colloque.

Les auteurs sont invités à soumettre un résumé en arabe, en français ou en anglais comportant 3000 caractères espaces compris en précisant la forme sous laquelle la communication sera présentée. Le résumé comportera l’identification du ou des auteurs (en précisant dans ce cas la personne qui fera la présentation) dont l’institution d’appartenance, la fonction, l’adresse électronique, l’adresse postale complète, le téléphone et le fax. Après acceptation de la proposition par le comité scientifique, les auteurs transmettront leur texte complet pour publication selon les modalités qui leurs seront communiquées.

Envoyez votre proposition en triple envoi aux trois adresses suivantes en mentionnant dans l’objet : proposition de communication colloque couleur noire, Sousse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

icon AAC - Interculturalité / Couleur noire (456.12 KB 2011-06-03 11:20:56)

icon AAC - Interculturalité / Couleur noire Eng (55.24 KB 2011-06-03 11:22:11)

icon AAC - Iterculturalité / Couleur noire Arabe (205.66 KB 2011-06-03 11:23:19)

Lire la suite : AAC - Interculturalité / Couleur noire

Séminaire :Jeu vidéo et médiations des savoirs : Regards croisés sur le « serious game »


Jeu vidéo et médiations des savoirs :
Regards croisés sur le « serious game »

Séminaire de recherche organisé par la MSH-PN, le Labsic et EXPERICE, dans le cadre du programme ManEGe

Maison des sciences de l’homme de Paris Nord
10 juin – 7 octobre 2011

Présentation
Les équipes du projet ManEge et des laboratoires Labsic et Experice de Paris 13 organisent à partir de janvier 2011 à la MSH- Paris Nord un séminaire de recherche consacré aux « serious games ».
Issu de la fusion de deux équipes des universités de Paris 8 et de Paris 13, EXPERICE est un centre de recherches organisé autour d’une thématique originale au sein des sciences de l’éducation : Les apprentissages et l’éducation hors de l’école en mettant l’accent sur les situations les moins formelles, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes.
Le projet ManEge est un programme de recherche appliquée du CNRS et financé par le plan de relance sur l’économie numérique. Ce programme, mené en consortium avec l’entreprise UniLearning, questionne les « serious games » comme dispositifs médiatiques et éducatifs et conçoit un jeu numérique pour la compréhension du marché européen de l’énergie.
Ce séminaire organisé à la MSH-Paris Nord a pour objectif d’élargir les perspectives de recherche sur les « serious games ». En effet, alors que ce secteur prend une importance économique et sociale grandissante et que les « game studies » commencent à déployer de nombreuses analyses principalement empiriques, les recherches françaises en sciences sociales ont encore peu investi cette question.
Les différentes tentatives de définitions se sont ainsi attardées sur l’oxymore entre « serious » et « game », relevant l’importance de l’intention initiale des producteurs mais aussi des usagers, mettant ainsi en avant le rôle des sphères d’activités dans lesquelles les « serious games » sont conçus et mobilisés. Que ce soit les usages sérieux du jeu vidéo classique ou des jeux conçus explicitement à des fins utiles, le « serious game » peut être saisi par un nombre conséquent d’approches.
Les « serious games » se retrouvent mobilisés dans des secteurs divers (communication, marketing, information, recrutement, formation, éducation, etc.) et par des acteurs variés (institutions, entreprises, politiques, etc.). Ainsi, de par les spécificités de ces objets, leurs utilisations multiples, les différents secteurs d’activité recouverts, la recherche sur les « serious games » amène à investir des dimensions techniques, sémiotiques, organisationnelles, pédagogiques, idéologiques, etc. Elle invite également à se pencher sur la question des rapports entre médias et apprentissage. Ainsi, ce séminaire se veut interdisciplinaire afin d’apporter des regards croisés sur ces dispositifs ludiques et médiatiques destinés à l’éducation, la formation, l’information, le marketing, etc.


Séminaire organisé par :
ManEGe : Sarah labelle, Aude Seurrat, Olivier Mauco
Experice : Gilles Brougère, Vincent Berry, Aymeric Brody

Contact :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Parution : Bande dessinée : le pari de la matérialité

Communication & Langages, n° 167

Dossier : "Bande dessinée : le pari de la matérialité",

coordonné par Pauline Escande-Gauquié et Emmanuël Souchier.



Varia :

  • Milad Doueihi, "Un humanisme numérique"
  • Thierry Devars, "Pour une poétique de l’"audiovitie". L’impensé de la culture audiovisuelle"

    

 

Communication & langages est éditée par Necplus:
http://www.necplus.eu/
Site de la revue:
action/displayJournal?jid=CML

Necplus met également à disposition des auteurs un système extranet de gestion des soumissions d'articles :
http://www.editorialmanager.com/cml/

Séminaire "identités numériques" - ISCC

Nous avons le plaisir de vous convier à la sixième séance du séminaire "identités numériques" organisée à l'Institut des Sciences de la Communication du CNRS.
Elle aura lieu le mardi 28 juin 2011 à 14h30 à la Maison des Sciences de la Communication et de l'interdisciplinarité, 20 rue Berbier-du-Mets à Paris, Métro 7 arrêt Gobelins.
Vous trouverez la présentation du séminaire ainsi qu'un agenda prévisionnel des séances à l'adresse suivante : http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?rubrique309
Les détails de la séance de juin sont accessibles en suivant ce lien : http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1383

Cette sixième rencontre sera consacrée au thème "Identités numériques et organisation".

Intervenants :

Fabrice Mattatia, Caisse des Dépôts CDC, « Les identités numériques en Europe ».
Bernard Quinio, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et ESCP-EAP, « Les réseaux sociaux virtuels : pour une prise en compte de l’activité reliant sujet, outils et finalités ».


N'hésitez pas à venir nombreux et à diffuser l'information. Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée par les enjeux associés aux identités numériques - chercheurs, praticiens, militants - et désireuse de s'enrichir des différentes approches de cet objet complexe !

Inscription gratuite mais obligatoire pour des raisons d'organisation. Contact : Thomas Stenger, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au plaisir de vous retrouver ce 28 juin !

Bien cordialement,

Alexandre Coutant et Thomas Stenger

Colloque Les Médiations de l'Europe Politique

COLLOQUE
LES MÉDIATIONS DE L’EUROPE POLITIQUE

30 et 31 mai 2011, Maison des Sciences de l’Homme d’Alsace, Strasbourg


Organisateurs : Philippe ALDRIN (GSPE et ERMES) & Jean-Michel UTARD (GSPE), dans le cadre du programme MISHA « Production des Espaces
publics en Europe » (PrEsPE)

Colloque organisé avec le soutien de la Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme – Alsace (CNRS USR 3227), de l’Université de Strasbourg et du Groupe de sociologie politique européenne (CNRS UMR 7012 PRISME)


 


30 MAI 2011


14h – Ouverture du colloque par Jay ROWELL, directeur du GSPE
14h15 – Introduction par les organisateurs

14h30-17h - PERSPECTIVES HISTORIQUES SUR LA COMMUNICATION PUBLIQUE EUROPÉENNE

Discussion : François FORET (CEVIPOL-IEE, Bruxelles)

Stéphane CARRARA (CESSP-CRPS, PARIS 1)
Quelle politique d’information pour l’Europe des 6 ? Acteurs, pratiques et conflits (inter-/intra-) institutionnels (1952-1973)

Clément FONTAN  (TRIANGLE, Grenoble)
« Creating stability » : les stratégies de communication de la BCE dans le jeu politique de l’Union Economique et Monétaire pendant la crise financière

Jean-François POLO (CRAPE, Rennes)
L’audiovisuel au service de l’Europe ? Les ambiguïtés de la naissance de la politique audiovisuelle européenne



17h30-19h - DÉBAT - LA PRODUCTION DU LIEN POLITIQUE EUROPÉEN :
ACTEURS, PROGRAMMES, INSTRUMENTS. Retour sur dix années de recherches consacrées aux médiations de l'UE

Avec la participation d'Olivier BAISNÉE, François FORET, Marine de LASSALLE, Michel MANGENOT, Hélène MICHELet Jean-François POLO qui
reviendront sur leurs travaux

Débat animé par Philippe ALDRIN, Dorota DAKOWSKA et Jean-Michel UTARD



31 MAI 2011

9h30-12h - LES MÉDIATIONSJOURNALISTIQUES DE L’EUROPE POLITIQUE

Discussion : Olivier BAISNÉE (LaSSP, Toulouse)

Aline HARTEMANN (Centre Marc Bloch, Berlin)
La production de l’information européenne dans le cadre de la chaîne de télévision ARTE : Zoom Europa ou la fabrique de l’Europe aux prises avec les logiques nationales

Yoann PUPAT (TRIANGLE, Lyon)
L’ouvrage et le métier. La « fabrique » ordinaire de l’information européenne par les professionnels de l’Agence Europe

Ivan CHUPIN  (CERAPS, Lille) et Pierre MAYANCE (IRISSO, Paris IX)
La mort annoncée de la PAC pour 2013. Le rôle des journalistes agricoles dans la construction d’un consensus



13h30-16h30 - FABRIQUER LA RÉCEPTION DES ENJEUX PUBLICS EUROPÉENS

Discussion : Hélène MICHEL (GSPE, Strasbourg)

Romain BADOUARD (COSTECH, Compiègne)
« Fabriquer » des publics européens en ligne

Julia BONACCORSI et Caroline OLLIVIER-YANIV (CEDITEC, Paris-Est Créteil)
Le "tournant délibératif" de la politique de communication de l'U.E. entre 2005 et 2009 et ses paradoxes. Le cas des Consultations Citoyennes Européennes

Angela SETTANNI (CIM, Paris III)
Dispositifs en ligne de l’Union européenne : « fondateur » d’un espace public européen ? L’exemple du forum Debate Europe

Kil-Ho LEE (GAP, Paris-Ouest)
Usages sociaux des « références européennes » chez les élites sud-coréennes



Conclusion du colloque par les organisateurs



Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme - Alsace
5, allée du Général Rouvillois  CS 50008 - 67083 Strasbourg cedex
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Se rendre à la MISHA :  http://www.misha.fr/acces.htm

 

 

Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen

Colloque international
jeudi 17 et vendredi 18 novembre 2011, de 10h à 19h

Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen
Appel à communications

L’espace euro-méditerranéen est, en tant que ligne de front Nord-Sud, un laboratoire de choix pour cerner, comme voudrait le faire ce colloque, les enjeux suscités par les flux concomitants de médias et de migrations. Nombreuses sont les recherches menées sur la relation médias et migrations qui portent sur la question de la représentation des populations d’origine immigrée dans les médias des différents pays européens et qui soulignent les logiques de sous représentation et de mal représentation dont sont victimes, dans ces médias, ces populations.
D’autres études se penchent depuis le début des années 1990 sur l’analyse de la réception des médias ou les usages des nouveaux médias au sein des foyers issus de l’immigration dans les pays d’Europe occidentale qui mettent en relief la manière dont, au travers de leurs consommations médiatiques, les minorités ethniques articulent leurs différentes appartenances culturelles. Pour importantes qu’elles soient, ces perspectives ont laissé dans l’ombre d’importants enjeux sur lesquels ce colloque entend revenir. Si des recherches de plus en plus abondantes ont été consacrées au rôle que jouent les médias dans les pays d’immigration, rares sont celles qui s’interrogent à celui qu’ils jouent dans les pays d’émigration.

Nous proposons de cette façon d’explorer de quelle façon, dans les pays du pourtour sud de la Méditerranée, les médias et nouveaux médias, qu’ils soient locaux, nationaux ou internationaux, participent, aux côtés bien entendu d’autres facteurs, à alimenter des désirs d’émigration, ou, au contraire, à dissuader ceux-ci. Il s’agit de même, dans ce cadre, de s’interroger sur la manière dont, à travers les moyens de communication, les États des pays d’origine s’adressent à leurs émigrés tant pour des raisons économiques — ceux-ci sont d’importants pourvoyeurs de devises — que pour des raisons politiques — l’émigration est un champ politique contesté. Au-delà du rôle joué par les États, ce colloque entend décrypter les stratégies que déploient les acteurs médiatiques du sud de la Méditerranée à l’attention de leurs publics diasporiques en Europe.
Ceux-ci constituent-ils, pour ceux-là, des cibles privilégiées ? Se penchant sur les flux conjugués de médias et de migrations, d’un bout à l’autre de l’espace euro-méditerranéen, ce colloque s’efforcera d’articuler l’analyse du rôle que jouent les médias et les nouveaux médias en amont de la dynamique migratoire dans les pays du sud avec l’étude de leur rôle en aval de cette dynamique, dans les pays du nord de la Méditerranée. Les politiques publiques mises en place par les pays européens pour accompagner, par des dispositifs médiatiques spécifiques, les flux d’immigration méritent ici d’être appréhendées. Il s’agit de revenir sur l’histoire de ces politiques pour mieux comprendre celles qui ont cours aujourd’hui.
Quelles sont les finalités des politiques de la « diversité » mises en place dans le secteur des médias dans différents pays européens dans le contexte de l’après 11 septembre 2001 ? Recherchent-elles la reconnaissance des différences culturelles, l’intégration des minorités ? De même, le but est-il de cerner la place qu’occupent les médias créés par et/ou pour les minorités ethniques dans le paysage médiatique des pays de résidence. Souvent dénoncés comme des agents de « communautarisme » ou célébrés, au contraire, pour leur contribution à la « diversité », ils sont rarement envisagés à partir de leur capacité à représenter, pour leurs publics issus de l’immigration, un pont quotidien entre l’ici et le là-bas.
Dans quelle mesure produisent-ils un discours en rupture avec les visions dominantes de l’immigration produites par les médias mainstream ? Il s’agit enfin d’interroger la réception des médias par les minorités ethniques dans les pays européens. Comment celles-ci naviguent-elles entre les contenus médiatiques des pays de résidence et ceux de leurs pays d’origine ? Quel type d’expériences culturelles ces pratiques activent-elles ?

Lire la suite : Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen

AAC - Information des chaines internationales

L’information des chaînes internationales, entre logiques géopolitiques et logiques économiques.
Colloque organisé avec le soutien de la MSH Paris Nord.


Le développement du satellite a permis à de nombreux Etats, ainsi qu’à des acteurs politiques ou économiques de premier ordre, de se munir d’outils de communication transnationales : Chaînes Internationales (CI) ou chaînes d’information continue. Si certaines d’entre elles remplissent une fonction commerciale (comme CNN) d’autres, à partir de financement publics ou privés, visent à assurer une forme de rayonnement culturel mais aussi à informer les audiences du monde — en affirmant une préférence ou une certaine identité politique — sur des questions d’actualité. Véritables « voix » des États, les CI, en atteignant des populations-cibles inscrites dans le lointain, sont donc des acteurs majeurs en matière de stratégie de l’information, ou « infostratégie ». En cela, ces chaînes s’inscrivent dans une tradition de diplomatie publique, et leur usage peut être comparé à celui des radios internationales pendant la guerre froide. Cependant l’actualité des chaînes internationales doit être appréciée au regard d’un certain nombre de mutations apparues au cours des années 1990 et 2000.

Lire la suite : AAC - Information des chaines internationales