Publications

Parution - Les objets hypertextuels

Les objets hypertextuels
Pratiques et usages hypermédiatiques

sous la direction de Caroline Angé, Université Grenoble Alpes

 
Le livre est disponible en ebook au prix de 9,90 euros.
(prix réservé aux particuliers - PDF lisible sur tout support - uniquement disponible sur iste-editions.fr)
Le livre est disponible en version papier au prix de 35,00 euros.


Un demi‐siècle s’est écoulé depuis l’invention du texte infini. L’hypertexte, qui structure l’accès à l’information, n’est nullement dépassé dans la « société numérique ». Cet ouvrage présente les techniques hypertextuelles et dresse un panorama des nouvelles technologies liées à la production, aux formes et à la réception des objets hypertextuels. Pluridisciplinaire, ce texte en sciences de l’information-communication, sociologie, littérature, sciences du langage, etc., propose une réflexion sur les évolutions du livre, de la fiction, du récit interactif, de l’objet sonore, mais également des jeux vidéo, des mobiles, des réseaux! sociaux o u des cours en ligne. Au‐delà d’un simple enjeu, il s’agit de proposer une éthique scientifique qui doit guider les recherches contemporaines.
 
Sommaire

Partie 1. Histoires de l’hypertexte : technologie,écriture, objet
1. L’hypertexte : vers un nouveau rapport à la lecture et au monde
2. Cinquante ans d’hypertexte, du livre fragmenté à l’humain traçant-tracé hyperdocumenté
3. Bibliothèques numériques : restaurer les parcours de navigation auteur/lecteur et amplifier les usages

Partie 2. Hypertexte, création et processus expérientiel
4. Hypertexte et littérature : actualité de la générativité ?
5. Délinéariser le son dans son rapport à l’image : émergence d’un nouvel objet audiovisuel complexe
6. Des liens hypermédiatiques entre cartes et territoires : cognition et métacognition dans les jeux vidéo

Partie 3. Pratiques et usages hypermédiatiques
7. De l’hypertexte au « mobtexte » : les signes métis de la culture mobile. Ecrire quand on agit
8. Un hypertexte sentimental : dispositifs et partages réflexifs sur les sites de rencontre
9. Hyperte! xte, Web social et enseignement de l’écrit


234 pages - Novembre 2015
Ouvrage papier - broché
ISBN 978-1-78405-096-2
Pour toute information complémentaire, merci de nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Parution - La circulation transfrontalière des informations médiatiques dans la Grande Région SaarLorLux

Parution

Grenzüberschreitende Informationsflüsse und Medien in der Großregion SaarLorLux

La circulation transfrontalière des informations médiatiques dans la Grande Région SaarLorLux


 
Sous la direction de Vincent Goulet et Christoph Vatter
 
Editions Nomos (collection Denkart Europa, vol. 22), Baden Baden, 2015
 


334 p., 46 €
www.nomos-shop.de

 

 

Aujourd’hui encore, les frontières restent un obstacle à la circulation des informations en Europe, y compris dans les régions frontalières fortement intégrées. L’étude de la Grande Région SaarLorLux permet de mieux comprendre la façon dont peut être constitué un espace médiatique transfrontalier.
 
 
Cet ouvrage collectif a pour objet les conditions de circulation des informations médiatiques dans un espace transfrontalier. À partir du cas de la Grande Région SaarLorLux, une région caractérisée par une forte mobilité frontalière, il étudie les obstacles à cette circulation des informations mais aussi les opportunités pour constituer un espace médiatique interrégional. Une première partie de l’ouvrage est consacrée aux pratiques et contenus médiatiques : la diffusion des faits divers, la communication transfrontalière de Twitter, l’utilisation des smartphones par les travailleurs frontaliers. La seconde partie se focalise sur les aspects institutionnels des pratiques médiatiques en contexte interculturel et transfrontalier : le rôle des lobbies et associations, la conduite des conférences de presse, l’implication des élus politiques.
 
 
Ce livre présente les résultats du programme de recherche « Infotransfront », mené entre 2010 et 2014 par une équipe européenne de chercheurs en sciences sociales dans le cadre de la Maison des sciences de l’homme Lorraine, avec la participation du Centre de recherche sur les médiations (université de Lorraine), de l’université de la Sarre et du LISER du Luxembourg.
 
 
http://www.nomos-shop.de/Goulet-Vatter-Grenz%C3%BCberschreitende-Informationsfl%C3%BCsse-Medien-Gro%C3%9Fregion-SaarLorLux-La-circulation-transfrontali%C3%A8re-informations-/productview.aspx?product=24584
 

Table des matières
 
 
Grenzüberschreitende Informationsflüsse und Medien in der Großregion SaarLorLux – Einleitung
Vincent Goulet (CREM-Université de Lorraine) und Christoph Vatter (Universität des Saarlandes)
 
 
Teil 1: Journalistische Praxis und Mediennutzung in der Großregion
Première partie : Les pratiques médiatiques – contenus et usages
 
La proximité à l’épreuve des frontières. Les faits divers dans la presse quotidienne payante de la Grande Région
Vincent Goulet (CREM-Université de Lorraine)
 
L’essentiel et le fonctionnel : la « brisure de la clôture » à échelle constante. La presse gratuite comme vecteur d’une métropolisation transnationale ?
Christian Lamour (LISER-Luxembourg / CREM–Université de Lorraine)
 
Twitter, un média pour la communication transfrontalière des événements locaux ? Une approche empirique exploratoire
Thilo von Pape et Michael Scharkow (Universität Hohenheim-Stuttgart)
 
Nutzungsweisen digitaler Medien in der grenzüberschreitenden Mobilität lothringischer Pendler nach Luxemburg
Corinne Martin (CREM–Université de Lorraine)
 
 
Teil 2: Medien und Institutionen
Deuxième partie : Institutions et médias
 
Une communication par et pour les frontaliers ? Regards sociologiques sur les périodiques édités par deux collectifs de travailleurs frontaliers autour des frontières françaises de l’est
Philippe Hamman (SAGE-Université de Strasbourg)
 
Vie et mort d’une association transfrontalière de journalistes. Le cas de l’Interregionale Presse/Presse Interrégionale (IPI)
Bénédicte Toullec (CRAPE-Université de Rennes 2)
 
Die Pressekonferenz in Deutschland und Frankreich – eine interkulturelle Herausforderung für die grenzüberschreitende Medienkommunikation? Journalistische Praktiken und Kommunikationsinstrumente am Beispiel der Großregion
Christoph Vatter (Universität des Saarlandes)
 
Nationale Abgeordnete, transregionale Abgeordnete ? Mobilisierung und politische Repräsentation der Großregion in den Hauptstädten Berlin und Paris.
Nicolas Hubé und Martin Baloge (CESSP-Université Paris 1)

 


Parution - TIC et mobilisations

COMMUNICATION TECHNOLOGIES ET DEVELOPPEMENT

N°2 NOVEMBRE 2015

TIC et mobilisations

NUMÉRO COORDONNÉ PAR
Tourya Guaaybess et Nicolas Pélissier


Informations et sommaire : http://www.comtecdev.com/fr/index.php/menu-principal/la-revue/n-2-novembre-2015

 

Tourya Guaaybess, maîtresse de conférences, CREM, Université de Lorraine

Nicolas Pélissier, professeur, I3M, Université de Nice Sophia Antipolis

 


Parution - Cadrages journalistiques des "révolutions arabes" dans le monde

Parution :

Cadrages journalistiques des "révolutions arabes" dans le monde

sous la direction de Tourya Guaaybess

L'Harmattan, coll. Communication et civilisation, 197 p.


 
On a beaucoup dit sur les « révolutions arabes » qui ont commencé en décembre 2010, pour sembler s’essouffler dans une issue incertaine. On a peu dit sur la façon dont ces soulèvements avaient été appréhendés par les médias à travers le monde, comme si la lecture de cet évènement médiatique majeur sur la scène internationale était homogène à travers le monde.

Cet ouvrage permet de rendre compte, et de confronter, la façon dont les médias dans plusieurs pays du monde ont couvert les « révolutions arabes ». Comment a-t-on perçu ces évènements depuis la France, l’Italie, l’Ukraine, ou même la Tunisie ? Quels cadrages journalistiques ont été adoptés ? Quelles ont été les répercussions des révolutions arabes auprès d’internautes de pays d’Amérique latine ou du Sénégal ?

Les analyses développées dans cet ouvrage collectif montrent les divergences de lecture d’un même ensemble d’évènements, et les projections qui sont faites à travers les cadrages journalistiques des « révolutions arabes ». Elles montrent aussi que, désormais, ces différentes interprétations sont accessibles à tous sur le marché international et numérique de la communication.

 

Tourya GUAAYBESS est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Lorraine. Ses travaux portent sur la communication internationale, l’espace médiatique euro-méditerranéen et les médias dans les pays du Sud. On citera notamment son livre, Les médias Arabes, Confluence médiatique et dynamiques sociales édité par CNRS éditions. Elle a par ailleurs dirigé National Broadcasting and State Policy in Arab Countries, aux éditions Palgrave Macmillan en 2013, et Les Arabes parlent aux Arabes avec Yves Gonzalez-Quijano, aux Editions Actes Sud en 2009.


Parution - Mutualisations. Etat des lieux et enseignements (n°3-2015)

 

PARUTION :

REVUE i2D information , données et documents

Dossier « MUTUALISATIONS. ÉTAT DES LIEUX ET ENSEIGNEMENTS »


réalisé sous la direction on de Catherine BAUDE, Florence BARDET et Stéphane MARGUERIN (Ministère des Affaires sociales et de la Santé)

Au carrefour de la nécessité et de l’expérimentation, les mutualisations se développent dans le domaine de la documentation, des bibliothèques et des archives. Constitué de témoignages de professionnels concernés par des actions de mutualisation, le dossier met en lumière de nouvelles pratiques de travail qui se démarquent de l’approche organisationnelle classique et sont, de ce fait, insuffisamment con! nues. Au-delà des seules pratiques de travail en réseau, qui ont fait leurs preuves, il explore la diversité des réalisations. Il invite aussi à s’interroger sur l’intérêt et la pérennité de ces nouveaux modes d’organisation. Ne sont-ils qu’une réponse à un besoin d’adaptation ou préfigurent-ils une nouvelle approche du travail ?

 

Article de recherche en sciences de l’information : Évaluation de la performance et de l'impact de la veille
Étude d’Aurélie Roulet (Haute école de gestion de Genève), Christophe B! ezençon (Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne), Hélène Madinier (Haute école de gestion de Genève)
Après avoir mis en évidence les difficultés propres à l’évaluation de la veille et passé en revue différentes approches développées par les experts, les auteurs recommandent l’adoption d’un modèle qui soit multidimensionnel (alliant les indicateurs quantitatifs et qualitatifs, objectifs et subjectifs, directs et indirects), qui tienne compte des attentes des parties pre nantes et qui s’aligne sur les objectifs de l’orga! nisation. Une étude de terrain a démontré qu’il y a très peu d’évaluation effectuée en pratique - comme c’est souvent le cas - mais que ce travail intéresse cependant les praticiens, malgré les réticences exprimées. La dernière partie de l’article développe le modèle selon les recommandations et résultats identifiés.
 
 
Enfin, les habituelles rubriques d’actualité - Métiers et compéte! nces, Méthodes, techniques et outils et Droit de l’information - où de nombreux sujets relatifs à notre domaine sont abordés complètent ce numéro.

 
Découvrir le sommaire complet : http://www.adbs.fr>>Accéder à la doc professionnelle>>La revue 12D


Parution - Concentration des médias, pluralisme de l'information

Parution

Concentration des médias, changements technologiques et pluralisme de l’information

Éric George (sous la direction de), Anne-Marie Brunelle et Renaud Carbasse (avec la collaboration de), Concentration des médias, changements technologiques et pluralisme de l’information, Québec, Presses de l’Université Laval, 308 p.

Être bien informé constitue un élément indispensable pour participer aux choix collectifs et au vivre-ensemble en société. Qu’il s’agisse de voter lors des élections, de prendre part aux activités des partis politiques, de s’engager dans les mouvements communautaires ou associatifs, un certain consensus peut se faire sur l’importance du pluralisme de l’information. Il est cependant beaucoup plus difficile de se mettre d’accord sur ce que l’on entend par l’expression « pluralisme de l’information », ainsi que sur les conditions mêmes pour favoriser un tel état.

En proposant de metttre l’accent sur le pluralisme des voix ainsi que des formats et des types d’entreprises, le contenu de cet ouvrage nous invite à penser la diversité de façon plurielle et renouvelée. D’un côté, il apparaît important de revoir en ce sens les structures organisationnelles, les politiques publiques et les logiques dominantes, notamment économiques, alors que de l’autre il importe d’encourager des pratiques innovantes qui favorisent cette diversité. Cet ouvrage fait suite à une douzaine d’années de recherches consacrées à l’analyse des liens entre la concentration de la propriété des médias, les changements technologiques et le pluralisme de l’information.

Plus d’informations ici : http://www.pulaval.com/produit/concentration-des-medias-changements-technologiques-et-pluralisme-de-l-information

Éric George est professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS) et membre du collège des jeunes chercheurs et créateurs de la Société Royale du Canada. Il est également coresponsable du CR33 « Sociologie de la communication » de l’AISLF.

Parution - L'éducation aux médias à l'ère des réseaux

EDUCATION AUX MÉDIAS À L'HEURE DES RÉSEAUX


Sous la coordination de Laurence Corroy-Labardens, Francis Barbey et Alain Kiyindou
 

Les technologies de l'information et de la communication, les réseaux sociaux se sont installés dans notre quotidien et semblent régenter nos vies. Dans ce contexte, l'éducation aux médias revêt une importance toute particulière : il s'agit de la capacité à accéder aux médias, à comprendre et apprécier avec un sens critique les différents aspects et leurs contenus. La prise de conscience de leur fonctionnement facilite une distanciation par rapport à ces technologies parfois invasives. Ces contributions issues de terrains multiples nous éclairent.

couverture et table des matérières

 

Parution - Cadrages journalistiques des "révolutions arabes" dans le monde

Cadrages journalistiques des "révolutions arabes" dans le monde


sous la direction de Tourya Guaaybess
L'Harmattan, coll. Communication et civilisation, 197 p.

 

On a beaucoup dit sur les « révolutions arabes » qui ont commencé en décembre 2010, pour sembler s’essouffler dans une issue incertaine. On a peu dit sur la façon dont ces soulèvements avaient été appréhendés par les médias à travers le monde, comme si la lecture de cet évènement médiatique majeur sur la scène internationale était homogène à travers le monde.

Cet ouvrage permet de rendre compte, et de confronter, la façon dont les médias dans plusieurs pays du monde ont couvert les « révolutions arabes ». Comment a-t-on perçu ces évènements depuis la France, l’Italie, l’Ukraine, ou même la Tunisie ? Quels cadrages journalistiques ont été adoptés ? Quelles ont été les répercussions des révolutions arabes auprès d’internautes de pays d’Amérique latine ou du Sénégal ?

Les analyses développées dans cet ouvrage collectif montrent les divergences de lecture d’un même ensemble d’évènements, et les projections qui sont faites à travers les cadrages journalistiques des « révolutions arabes ». Elles montrent aussi que, désormais, ces différentes interprétations sont accessibles à tous sur le marché international et numérique de la communication.

Tourya GUAAYBESS est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Lorraine. Ses travaux portent sur la communication internationale, l’espace médiatique euro-méditerranéen et les médias dans les pays du Sud. On citera notamment son livre, Les médias Arabes, Confluence médiatique et dynamiques sociales édité par CNRS éditions. Elle a par ailleurs dirigé National Broadcasting and State Policy in Arab Countries, aux éditions Palgrave Macmillan en 2013, et Les Arabes parlent aux Arabes avec Yves Gonzalez-Quijano, aux Editions Actes Sud en 2009.

Cadrages Journalistiques

Parution - Questions de communication (27) : L'alimentation, une affaire publique ?

  Questions de communication, 27


Dossier : L'alimentation, une affaire publique ?


 
Nancy, Éditions universitaires de Lorraine, 2014, 462 pages
(20 euros)
 
Commander :
http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100086710
 
Bientôt disponible sur Cairn.info :
http://www.cairn.info/revue-questions-de-communication.htm
 

PRÉSENTATION
 
La nourriture et les pratiques alimentaires ne sont pas seulement porteuses de qualités fonctionnelles répondant à des exigences individuelles. Elles soulèvent aussi des questions d’ordres sanitaire, sécuritaire, social, environnemental, culturel et économique concernant la collectivité. Selon une perspective pluridisciplinaire, ce Dossier traite donc de la publicisation de l’alimentation selon trois aspects : la mise en œuvre par l’État d’actions de politique et de communication publiques (crise de la vache folle, plans nationaux nutrition santé, prévention nutritionnelle...), la médiatisation de l’alimentation (cinéma, télévision, internet, réseaux numériques, controverses, débats, scandales...) et l’entrecroisement d’int&eacu! te;rêts publics et de logiques marchandes dans les productions discursives sur l’alimentation (éducation alimentaire, dispositifs informationnels, « activisme alimentaire »...).

Dans les Échanges, Béatrice Fleury et Jacques Walter introduisent les contributions de cinq auteurs (français, canadien, suisse, chercheurs en sociologie, en sciences de l’information et de la communication ou en sciences économiques) qui éclairent le débat engagé par Brigitte Simonnot (2014) sur le plagiat universitaire – concernant autant les étudiants que les chercheurs –, les limites des réponses institutionnelles et des pistes à explorer pour gagner en efficience dans la lutte contre ce phénomène.

Dans les Notes de recherche, Agnès Bernard et Sylvie Vilatte fournissent une grille de lecture sur l’évolution des pratiques de communication et du lien social pendant la Première Guerre mondiale grâce au journal de l’entrepreneur Jean Sèque. Selon une méthodologie originale, Philippe Bonfils analyse  ce qui se joue dans les perceptions et interactions des sujets utilisant des environnements numériques dits immersifs. François Borel-Hänni questionne les effets supposés des représentations médiatiques et la responsabilité sociale des journalistes et médias à partir des arbitres de football. Alan Ouakrat analyse la dimension temporelle des usages du smartphone d’une population étudiante et la met en regard avec les rythmes de vie de ces utilisateurs. Gabri! ella Steffen, Ayuko Sedooka, Theres Paulsen et Frédéric Darbellay adoptent un regard interdisciplinaire et une perspective plurilingue pour envisager la diversité des pratiques langagières dans l’élaboration de recherches liées à des langues et cultures scientifiques distinctes.

Les Notes de lecture rendent compte de publications récentes dans le domaine de l’information-communication.
 
SOMMAIRE
 
Dossier : L'alimentation, une affaire publique ?
 
Simona De Iulio, Sylvie Bardou-Boisnier, Isabelle Pailliart - Penser les enjeux publics de l'alimentation
Jérémie Nollet - L'emprise du journalisme sur les catégoriesd'action publique. Le cadrage médiatique de la crise de la vache folle et ses usages dans le champ bureaucratique
Hélène Romeyer - Le bien-être en normes : les plans nationaux nutrition santé
Philippe Cardon - Gouverner de l'intérieur. La prévention nutritionnelle comme mode de gestion publique du maintien des personnes âgées à domicile
Sylvie Bardou-Boisnier, Kevin Caillaud - Les dispositifs informationnels sur les compléments alimentaires : une affaire de santé publique
Marie Berthoud, Simona De Iulio - Apprendre à manger : l'éducati! on alimentaire entre politiques publiques, médiations marchandes et mobilisations citoyennes
Susan Kovacs, Denise Orange-Ravachol - La pyramide alimentaire : permanence et mutations d’un objet polymorphe controversé
Fausto Colombo, Adriano D’Aloia - Médias à la carte. La représentation de la cuisine et du cuisinier au cinéma, à la télévision et sur les réseaux numériques en Italie
 
Échanges
 
Béatrice Fleury, Jacques Walter - Le plagiat, un fait de société ?
Michelle Bergadaà - Une brève histoire de la lutte contre le plagiat dans le monde académique
Christian Bessy, Francis Chateauraynaud - Alertes et chuchotements. Le plagiat universitaire entre disputes informelles, scandales publics et politiques managériales
Nicole Boubée - Par-delà le plagiat, les copiés-collés
Florence Piron - Penser le plagiat pour mettre en lumière le cadre normatif du régime contemporain des savoirs scientifiques
 
Notes de recherche
 
Agnès Bernard, Sylvie Vilatte - Les pratiques de communication à Moulins pendant la Grande Guerre : l’exemple du Journal d’un entrepreneur
Philippe Bonfils - Immersion et environnements numériques : une approche méthodologique par l’expérience vécue
François Borel-Hänni - La responsabilité sociale des journalistes à l’épreuve du terrain sportif. L’exemple de l’arbitre de football
Alan Ouakrat - Du rythme d’usage du smartphone aux rythmes de vie : les normes temporelles informelles des pratiques d’une population étudiante
Gabriela Steffen, Ayuko Sedooka, Theres Paulsen, Frédéric Darbellay - Pratiques langagières et plurilinguisme dans la recherche interdisciplinaire : d’une perspective mono à une perspective pluri
 
Notes de lecture
 
Communication, culture, esthétique
Histoire, sociétés
Langue, discours
Médias, journalisme
Technologies

Parution - Reconnaissance et temporalités

Reconnaissance et temporalités
Une approche info-communicationnelle
Sous la direction de Jean-Claude Domenget, Valérie Larroche
et Marie-France Peyrelong

Préface de Louise Merzeau
ISBN : 9782343067186 • 30 € • 290 pages
Collection : Communication et civilisation

Aujourd’hui, nous sommes face à une quête de reconnaissance généralisée. Chaque individu, chaque collectif souhaite voir reconnaître qui il est, ce qu’il fait. Objet de luttes, ce désir d’estime sociale intègre des éléments du passé et de l’avenir. Comment analyser ces demandes de reconnaissance sans être prisonnier d’une vision à court terme, d’un présentéisme ? Comment prendre en compte l’épaisseur temporelle des individus comme des collectifs ? L’originalité de cet ouvrage est de proposer une approche infocommunicationnelle des relations entre reconnaissance et temporalités. S’appuyant sur les théories de la reconnaissance développées par Axel Honneth, les auteurs mobilisent des concepts phares en information-communication comme ceux de dispositifs d’information et de communication, de visibilité ou encore d’identités. La première partie de l’ouvrage propose d’approfondir les concepts de reconnaissance et de temporalités, éclairés par des chercheurs de différentes disciplines (sociologie, philosophie et SIC). Les deux parties suivantes, inscrites dans le champ de l’information-communication, discutent ces concepts en les confrontant à divers objets et terrains d’étude (participation du citoyen, droit à l’oubli, champ professionnel, médias socionumériques, etc.).

Informations et bon de commande : Reconnaissance et temporalités