SFSIC-Infos

Parution - Ethique et métaéthique dans les professions de l'info-com

Actes du colloque international
"Ethique et métaéthique dans les professions de l’information et de la communication"
tenu les 25&26 novembre 2010


Responsable scientifique :
Denis BENOIT, Université de Montpellier (France)
Lerass-Céric
Université Paul Valéry – Montpellier 3
Centre Du Guesclin de Béziers

Ces actes sont publiés aux ÉDITIONS UNIVERSITAIRES EUROPÉENNES :
https://www.morebooks.de/store/fr/book/l-%c3%a9thique-en-communication/isbn/9 

Le prologue du colloque est constitué de trois conférences :
L’éthique appliquée, en théorie et en pratique Luc BEGIN
Neuromarketing et neurosciences au service des publicitaires : questionnements éthiques Didier COURBET
Ethique et « responsabilité » publique : les représentations des professionnels Pina LALLI

Colloque - L’information des chaînes internationales, entre logiques géopolitiques et logiques économiques

COLLOQUE

L’information des chaînes internationales, entre logiques géopolitiques et logiques économiques

Vendredi 28 octobre 2011
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord,

4 rue de la Croix Faron, Plaine Saint-Denis,
93210 Saint-Denis


Matinée : 9h15 – 13h00
9h15 – Accueil des participants et des auditeurs

9h30 – Ouverture et présentation de la journée

9h50 – Tristan Mattelart, Professeur à l’UFR Culture et communication, Université Paris VIII
Radios et télévisions internationales, acteurs de la mondialisation de l’information

10h30 – Romain Lecler, Doctorant en Sociologie Politique au CESSP, EHESS –
Université Paris I
Les deux courants de l’audiovisuel extérieur français : la « forteresse francophone » et la « CNN à la française »

11H10 – Pause

11h30 – Ludivynn Munoz, Doctorante à l’Institut Français de Géopolitique,
Université Paris VIII
L’audiovisuel extérieur de la France, entre réalités et conséquences sur le terrain :
l’exemple du Liban

12h10 – Aline Hartmann, Doctorante en sociologie, Institut Marcel Mauss
L’information journalistique sur la chaîne de télévision transnationale ARTE
ou le primat de la logique diplomatique

12h50 – Sun Jiangeng, Doctorant à l’Institut d’Études politiques de Rennes
Avec CNC World, la Chine s’invite à la bataille de l’information internationale

13h30 – Pause déjeuner
Aprés-midi, 14h00 - 17h30


14h00 – Olivier Koch, Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication,
Université Paris XIII
Télévisions internationales et “diplomatie publique” américaine au Moyen-Orient

14h40 – Mohamed El Oïfi, Maître de Conférences à Sciences-Po Paris
Al-Jazeera/Al-Arabiya : un duel diplomatico-médiatique

15h20 – Fabrice Andreani, Doctorant en science politique, Sciences-Po CERI (Paris)
« Nuestro Norte es el Sur » : Telesur entre critique sociale de l’impérialisme et relais de la Realpolitik bolivarienne

16H00 – Ximena Gonzales Broquen, Docteur en philosophie,
Centre d’Étude de la Science à l’Institut Vénézuélien de Recherche Scientifique
Telesur, l’intégration comme infostratégie internationale

16h40 – Ana Lúcia de Medeiros Batista, Doctorante à l’Université de Brasilia, et Madrilena Feitosa, journaliste à la télévision UFTB
Quelle stratégie de communication transnationale pour le Brésil ?

Informations pratiques

Adresse et plan d’accès
MSH Paris-Nord, 4 rue de la Croix Faron, Plaine Saint-Denis, 93210 Saint-Denis (station de RER B « La Plaine-Stade de France » : prendre la sortie « avenue du Président Wilson » à l’opposé du Stade de France).
Voir plan d’accès à http://www.mshparisnord.fr/fr/la-msh-paris-nord/contacts/acceder-a-la-msh-pn.html
Code: 5623
Contact
Téléphone MSH Paris Nord: 01 55 93 93 00
Mail de correspondance : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Colloque organisé par Olivier Koch avec le soutien de la MSH Paris Nord

Parution - Médias et élections

MÉDIAS ET ÉLECTIONS
La campagne présidentielle de 2007 et sa réception

Sous la direction d’Isabelle Veyrat-Masson,
Directrice de recherche
Directrice du Laboratoire Communication et Politique (CNRS)

Coédition INA/L'Harmattan


ISBN : 978-2-296-56197-7 • octobre 2011 • 252 pages Prix éditeur : 24,5 €

Ce livre est le résultat d’une recherche extrêmement ambitieuse menée par toute une équipe de chercheurs, au début de l’année 2007 afin d’étudier de manière inédite les processus de circulation de l’information pendant la période de médiatisation maximale liée à l’élection présidentielle (janvier-mai 2007) ; de l’émission à la réception.
La spécificité de l’étude consiste à articuler quatre domaines habituellement traités séparément : activité de communication des acteurs politiques, dynamiques de « mise à l’agenda » des thèmes de campagne, production de l’information par les médias, réception de l’information par les publics.
Autre originalité, autre ambition, l’étude couvre tous les types de média en veillant particulièrement à intégrer les innovations liées aux nouvelles technologies (presse écrite, radio, télévision, internet).
Qu’ils soient jeunes docteurs ou chercheurs confirmés, chaque membre de l’équipe a mis en commun ses informations, ses questionnements disciplinaires et ses résultats.

Auteurs : Aurélie Aubert, maître de conférences en SIC, Laboratoire Communication et Politique et CEMTI, Alexandre Borrell, doctorant au SAVOURS, Laboratoire Savoirs et pouvoirs de l’Antiquité à nos jours, Université d’Orléans, et associé au Laboratoire Communication et Politique, Amélie Dalmazzo, docteur en SIC, Université Paris II, IFP-CARISM, Béatrice Donzelle, doctorante à l’UVSQ-CHCSC, associée au Laboratoire Communication et Politique, Virginie Julliard, maître de conférences en SIC, Université de technologie de Compiègne, COSTECH, Frédéric Lambert, professeur des universités en SIC, Université Paris II, IFP-CARISM, Aurélien le Foulgoc, maître de conférences en SIC, IUT de Cergy-Pontoise, Jean-Baptiste Legavre, professeur des universités en SIC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Dominique Mehl, directrice de recherche CNRS, Laboratoire Communication et Politique,Geneviève Piéjut et Dominique Fackler, I.N.A., Rémy Rieffel, professeur des universités en SIC, Université Paris II, IFPCARISM, Philippe Riutort, chercheur au Laboratoire Communication et Politique, Isabelle Veyrat-Masson, directrice de recherche CNRS, directrice du Laboratoire Communication et Politique.

Parution - Intelligence économique

Parution  Collection CNRS Communication

Intelligence économique. Mythes et réalités
Nicolas Moinet

CNRS Editions. http://www.cnrseditions.fr/Communication/6468-intelligence-economique-nicolas-moinet.html

Encensée, fantasmée, décriée, ultramédiatisée et pourtant méconnue, l'intelligence économique n'a rien de commun avec ce nouvel avatar de Big Brother que nous décrivent complaisamment adeptes de la théorie du complot et autres amateurs de caricatures orwelliennes. Loin des stéréotypes qui entourent trop souvent ce sujet sensible, Nicolas Moinet signe une analyse remarquable sur une activité dont les premiers balbutiements remontent à la Seconde Guerre mondiale et qui marque aujourd'hui en profondeur le développement de nos sociétés en réseaux.

Acquisition d'informations stratégiques, soutien aux conquêtes de marchés par les entreprises, capacité d'imposer internationalement des normes, des images et des valeurs, activités de veille et de protection des données confidentielles : art de la gestion des connaissances autant qu'art de la guerre, l'intelligence économique consiste d'abord et surtout à comprendre un environnement complexe et à prendre la bonne décision. Nicolas Moinet nous rappelle qu'elle obéit uniquement à des sources et des moyens légaux, et se distingue donc de l'espionnage industriel. Il nous montre également que l'intelligence économique interroge la notion de « capitalisme cognitif » qui est au cœur de la mutation actuelle des rapports de force économiques.

Enfin, études de cas à l'appui, il fait de la communication la clé de l'agilité stratégique, redonnant à cette dimension oubliée la place qui lui revient.
Spécialiste de l'intelligence économique, Nicolas Moinet est professeur des universités à l'Institut d'administration des entreprises (IAE) de Poitiers et chercheur associé à l'Institut des sciences de la communication du CNRS. Directeur du Master « Intelligence économique et communication stratégique », il est notamment l'auteur de Batailles secrètes de la science et de la technologie (2003) et d'une Petite histoire de l'intelligence économique : une innovation à la française (2010).

Parution : Communication & Organisation n° 38

Vient de paraître

Communication & Organisation n° 38
Management de l’évaluation et communication

Dossier coordonné par  Sylvie Parrini-Alemanno et Christian Le Moënne

 


Nous vous invitons à découvrir le numéro 38 de Communication & Organisation !
Lien vers le sommaire

La faveur que connaît la thématique de l’évaluation, depuis une dizaine d’années en France, tant auprès des professionnels concernés que des milieux de la recherche en sciences humaines et sociales, est liée à son inscription dans divers dispositifs réglementaires, dont la Loi d’orientation pour la loi de finance (LOLF) de 2001, entrée en application complète en 2006. Cette vogue de l’évaluation s’alimente de la création d’un véritable marché européen des agences d’évaluations dont l’accumulation est spectaculaire - ANESM, AERES, ARS, ANAP, ADEME – et qui manifestent une tendance à la dévolution massive des missions régaliennes de l’état à des organismes de droit privé. L’évaluation est, dans ce contexte, devenue une obligation réglementaire pour les professionnels des secteurs des services aux personnes – santé, enseignement, social, médicosocial – et des administrations publiques, qui doivent mettre en place des modalités d’évaluation de leur performance, comprise comme capacité à tenir les budgets alloués annuellement ou selon des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens.
Nous avons souhaité présenter des réflexions et recherches portant sur des pratiques d’évaluation concrètes, dans divers secteurs professionnels, depuis l’université et la recherche publique, jusqu’aux établissements sociaux et médico-sociaux, en passant par les  pratiques d’évaluations singulières, ou par la présentation du mouvement  démocratique de promotion de l’évaluation publique. Notre hypothèse est que l’évaluation est un élément majeur des modalités de mise en logique de projet qui participent depuis maintenant une trentaine d’années, dans les grands pays industrialisés et notamment la France, à la recomposition générale des diverses institutions qui s’étaient stabilisées durant les trente glorieuses: entreprises, administrations, associations. La question de l’évaluation est donc une question complexe et aux multiples facettes largement et librement commentée par nos auteurs.


Pour abonnement et commande au numéro :
Hélène MICHAUD, Presses Universitaires de Bordeaux

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Consultable sur Revues.org


Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.

lien vers le sommaire
http://communicationorganisation.revues.org/1363
http://mica.u-bordeaux3.fr/

Séminaire : Méthodes de recherche sur l’information et la communication (Mic)

Méthodes de recherche sur l’information et la communication (Mic)
Séminaire, atelier

Animé par Hélène Bourdeloie
Maître de conférences, Labsic, Université Paris 13,
chercheuse associée au laboratoire Costech, UTC
&
David Douyère
Maître de conférences, Labsic, Université Paris 13

Les publications et les communications, de par leur format propre, laissent souvent peu de place à une présentation détaillée des méthodologies employées, et rarement à une discussion des difficultés rencontrées, laissant ainsi « les méthodes » de la recherche dans l’obscurité des travaux, individuels ou d’équipe, ou formalisées dans les manuels de recherche.
La diversité des méthodes développées dans la recherche sur l’information et la communication, phénomènes mêlés et indissociables, nous a donc semblé appeler un espace de réflexion et d’échange qui permette de rendre visibles les « façons de faire » développées en recherche, et ce quels qu’en soient le champ et le cadre théorique de référence.
Ce séminaire entend par conséquent proposer un espace de dialogue et de rencontre sur les façons d’étudier les phénomènes d’information et de communication. Et puisque les méthodes constituent également un enjeu théorique, ce séminaire a aussi pour vocation d’interroger l’épistémologie de  l’information et de la communication, au principe de ces enjeux.
Les méthodes de recherche s’inscrivent bien évidemment dans des communautés de recherche – voire des courants de pensée –,  des espaces de socialisation, de reconnaissance et de publicisation : la méthode est aussi affaire de conventions et de langage, sinon de pouvoir.
Il ne nous appartient pas ici de valider un type de méthodes. Parler de méthodes n’a pas pour objectif d’opposer – et encore moins d’imposer – une scientificité à une autre, ni de déjouer la scientificité des travaux présentés, mais de montrer suivant quelle scientificité propre les recherches menées sur l’information et la communication se déploient.
Il demeure en effet important, pour notre champ de recherche, de savoir et de comprendre « comment les choses sont faites », de quelles façons les travaux sont menés, autant que de savoir à qui ils se réfèrent et à quoi ils aboutissent.
Il nous paraît essentiel en effet que soient exposées et discutées les façons de faire de la recherche (position du chercheur et réflexivité, mode de recueil et d’interprétation des données, collecte, entretiens, analyse de documents, observation, analyse quantitative, webométrie, analyse d’images, action et intervention, expérimentation, modélisation, etc.), dans leur diversité, que soient évoqués les inévitables biais des méthodes utilisées afin de comprendre les modalités spécifiques des recherches conduites.
Cet espace commun de réflexion sur la méthodologie de la recherche sur l’information et la communication entend donc croiser des regards et des postures méthodologiques à propos de collectes et analyse de données, médias, discours, dispositifs techniques, organisations, institutions culturelles, pratiques sociales, signes, langage, politique, actions de communication… quel que soit le champ théorique d’inscription de la recherche (sciences de l’information, socio-économie, économie politique de la communication, sociologie de la communication, étude des médias, sociologie du journalisme, analyse de discours, sémiologie et sémiotique, cultural studies, gender studies, multimédia, web sciences, sémio-pragmatique, histoire, médiologie, cognition, anthropologie, etc.).
Il nous importe en effet de discuter des méthodes de recherche  et des postures épistémologiques des chercheurs face à ces questions, en vue de produire ensemble quelques éclaircissements sur la science telle qu’elle se dit et se construit, et telle que nous la pratiquons.

icon Programme 2011-2012

 Jeudi 10 novembre 2011 : « Enquêter sur des pratiques, quelles méthodes ? »

  • o    Bertrand Legendre (Labsic, Université Paris 13), « Premier roman et primo-romanciers ; problèmes de méthodologie ».
  • o    Nicolas Bencherki (Groupe Log, Université de Montréal ; CSI, Mines ParisTech), « L’éthnométhodologie et l’École de Montréal ».

Jeudi 26 janvier 2012 : « Analyse multimodale et discursive des pratiques communicationnelles sur le web »

  • o    Julie Denouël (Praxiling, Université Montpellier 3, CNRS), « Pour une approche sociodiscursive de l'expression de soi sur le web. Remarques méthodologiques ».
  • o    Fanny Georges (ICM, Université Paris 3), « Les métaphores du profil, approche sémiotique multimodale et comparée de la présentation de soi sur le web et dans les jeux vidéo ». 

Jeudi 15 mars 2012 : « Le terrain et la rationalité »

  • o    Joëlle Le Marec (Cerilac, Université Paris Diderot), « Comment garder vivantes les sources de l’enquête ? ».
  • o    David Douyère (Labsic, Université Paris 13), « La relation première / la première relation avec ‘‘l’informateur’’ ».

Jeudi 3 mai 2012 : « Posture épistémologique et engagement »

  • o    Laurence Monnoyer-Smith (Costech, UTC), « L’intervention du chercheur sur le terrain : quelle posture épistémologique ? Le cas de la conception des débats publics ».
  • o    Fabien Granjon (Cemti, Université Paris 8), « Une sociologie engagée est-elle possible ? ».


Vendredi 8 juin 2012 : journée d’études (se tiendra à l’Université Paris 13). Le programme de cette journée sera communiqué ultérieurement.



La participation est ouverte aux chercheurs qui travaillent sur des phénomènes informationnels et communicationnels, quels qu’en soient le domaine et la discipline. La participation, gratuite, se fait sur inscription auprès d’Hélène Bourdeloie (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et de David Douyère (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Si vous souhaitez intervenir ultérieurement, merci de nous contacter.
Les séances auront lieu tous les deux mois, de 15h30 à 18h30. Chaque séance, d’une durée de 3h, permettra la présentation de deux approches.
Les séances auront lieu dans les locaux de l’Institut du Management de l'Information (IMI) de l'Université de technologie de Compiègne au 62 boulevard de Sébastopol, Paris 3e (métro Etienne Marcel ou Réaumur, ligne 4 ; RER Châtelet-les-Halles, sortie Lescot).
La journée d’étude qui clôturera l’année aura lieu à l’Université Paris 13, 99 avenue J.-B. Clément, à Villetaneuse (93).
Ces séances sont organisées avec le soutien du Labsic, Université Paris 13, et avec l’aimable concours du laboratoire Costech  (UTC).
Information actualisée sur : http://www.univ-paris13.fr/labsic/actualites/seminaire-methodes-de-recherche-sur-linformation-et-la-communication-mic

AAC-Crossroads in Cultural Studies 2012 - CFP Extension de la date limite d'envoi

Crossroads in Cultural Studies 2012
Organisé par l’Université Sorbonne Nouvelle
2ème appel à contributions – Date limite repoussée au 30 novembre 2011 !


ENVOYEZ VOTRE PROPOSITION DÈS MAINTENANT VIA LES FORMULAIRES EN LIGNE ! Les propositions sont attendues en anglais ; les communications des non anglophones pourront être assistées d'un facilitateur. Consultez les instructions et envoyez votre proposition de communication via les formulaires en ligne sur www.crossroads2012.org avant le 30 novembre 2011.


Nous sommes heureux de vous annoncer que le 9ème congrès international Crossroads in Cultural Studies se déroulera à Paris, en France, du 2 au 6 juillet 2012, sous l’égide de l’Université Sorbonne Nouvelle.

Le colloque se déroulera notamment à l’UNESCO, qui à l’échelle internationale a toujours défendu la diversité culturelle et la différence. Ce congrès sera l’occasion pour les Cultural Studies de jeter un regard rétrospectif sur leurs propres évolutions, tout en initiant de nouvelles perspectives intellectuelles.

- 10 INTERVENANTS PRINCIPAUX, RECONNUS INTERNATIONALEMENT ET VENUS DES CINQ CONTINENTS, ONT CONFIRMÉ LEUR PRÉSENCE: Sara AHMED, Marie-Hélène BOURCIER, John ERNI, Jeremy GILBERT, Achille MBEMBE, Walter MIGNOLO, Bobby NOBLE, Phaedra PEZZULLO, Jacques RANCIÈRE, Françoise VERGÈS. Voir le programme prévisionnel en ligne.

- DES THÉMATIQUES AU CŒUR DE L’ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE. Tous les sujets concernant les Cultural Studies, en particulier dans des domaines de recherche innovants, sont les bienvenus.

- SOUTIEN DE L'ACS POUR PARTICIPER AU CONGRÈS DE 2012. L'Association for Cultural Studies offre un petit nombre de bourses pour permettre à des participants en provenance de régions sous-représentées à l'ACS d'assister à la conférence, en couvrant les frais d’hébergement ou les frais d'inscription.

- HÉBERGEMENT AGRÉABLE ET PRATIQUE, au cœur de Paris et à proximité des lieux où se tiendra le congrès. Un hébergement bon marché sera également possible sur le site de la Cité Internationale Universitaire de Paris.

- N’HÉSITEZ PAS À DIFFUSER CES INFORMATIONS à vos collègues et amis ! Nous espérons vous voir en 2012, à Paris !

Pr. Eric MAIGRET (Directeur du congrès) au nom des Comités Local et National
Université Sorbonne Nouvelle, Paris

Site Internet : http://www.crossroads2012.org                 E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter !

 

 
Crossroads in Cultural Studies 2012
Hosted by Sorbonne Nouvelle University
2nd call for papers – Updated deadline: November 30th, 2011

 
SUBMIT YOUR PROPOSAL NOW USING THE ONLINE FORMS! The call for papers and organized panel proposals is now open. Check the submission guidelines and submit a proposal using the online forms on www.crossroads2012.org before November 30th, 2011.


We are pleased to announce that the 9th International Conference Crossroads in Cultural Studies will be held in Paris, France, from July 2nd to 6th, 2012, hosted by Sorbonne Nouvelle University.


The conference will also be hosted by UNESCO, the international organization that has always championed cultural diversity and difference. Given the long association between Cultural Studies research and UNESCO, this conference should be an occasion for Cultural Studies to look back on its own evolution as well as explore new scholarly insights.

- 10 WORLD-CLASS KEYNOTE AND PLENARY SPEAKERS FROM ALL OVER THE WORLD, ALL CONFIRMED: Sara AHMED, Marie-Hélène BOURCIER, John ERNI, Jeremy GILBERT, Achille MBEMBE, Walter MIGNOLO, Bobby NOBLE, Phaedra PEZZULLO, Jacques RANCIÈRE, Françoise VERGÈS. Check the provisional program now!

- STATE OF THE ART CONFERENCE TOPICS. All topics relevant to Cultural Studies, especially new and innovative areas of research are welcome. 

- ACS ASSISTANCE SCHEME FOR CROSSROADS 2012. The Association for Cultural Studies will offer a small number of grants to assist participants from ACS under-represented regions with travel accommodation or registration expenses. 

- ATTRACTIVE AND CONVENIENT ACCOMMODATION IN THE HEART OF THE CITY OF PARIS AND CLOSE TO THE CONFERENCE VENUES. Cheaper campus accommodation will also be available close at hand at the International Paris University Campus.

- SPREAD THE NEWS! Please forward this message to your colleagues and friends! We look forward to seeing you in Paris in 2012!


Prof Eric MAIGRET  (Conference Director) on behalf of the National and Local Committees
Sorbonne Nouvelle University, Paris

Website: http://www.crossroads2012.org    Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Follow us on Facebook and Twitter!

Parution - Représentations du transfrontalier

Parution

Représentations du transfrontalier
sous la direction d’Angeliki Koukoutsaki-Monnier

Presses universitaires de Nancy, 2011, 300 p., 20 euros


Commander en ligne : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100955360

Comment analyser les identités, les pratiques, les gouvernances et les politiques qui se développent au sein des espaces transfrontaliers ? Dans une perspective interdisciplinaire, les auteurs de ce volume proposent des réponses multiples pour comprendre les transfrontalités conçues, vécues ou perçues. Présentées lors du colloque international « Représentations du transfrontalier », organisé par le Centre de recherche sur les médiations à l’Université de Haute-Alsace, les analyses portent sur les expériences transfrontalières au sein de la Grande Région, dans l’espace du Rhin supérieur, dans la région franco-genevoise ou encore entre la France et l’Espagne. Elles concernent également des territoires français limitrophes d’autres non européens comme le Brésil et l’Afrique.

Angeliki Koukoutsaki-Monnier est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Haute-Alsace (IUT de Mulhouse) et membre du Centre de recherche sur les médiations (CREM). Elle est notamment l’auteure de travaux sur les constructions symboliques des identités collectives. 

Lire la suite : Parution - Représentations du transfrontalier

Parution - Les essentiels Hermès

Collection
Les Essentiels d’Hermès
3 nouvelles parutions - août 2011

La neutralité de l’internet, un enjeu de communication / Coordonné par Valérie Schafer et Hervé Le Crosnier

La neutralité de l’internet est un défi démocratique largement méconnu. Derrière une notion en apparence technique, se cachent des questions et des enjeux économiques, politiques et culturels (régulation, gouvernance, égalité d’accès aux données…). L’objectif de cet ouvrage est de les énoncer dans un langage clair et accessible à tous. Indispensable pour comprendre les débats actuels. Cet Essentiel est composé principalement de textes inédits et de quelques encadrés tirés de la revue Hermès.

Sciences et médias / Coordonné par Sébastien Rouquette

A l’heure où l’on s’interroge sur l’impact de la recherche sur l’environnement et la santé, où l’on débat de la sortie ou non du nucléaire, la médiatisation des activités scientifiques prend une importance croissante. Pourquoi ce changement est-il révélateur ? Comment les téléspectateurs perçoivent-ils les émissions scientifiques ? Comment les journalistes choisissent-ils les chercheurs qui vont éclairer les débats publics ? Un livre percutant sur un sujet crucial.

L’économie solidaire / Coordonné par Jean-Louis Laville

L’économie solidaire est l’ensemble des activités contribuant à démocratiser l’économie à partir d’engagements citoyens : services de proximité, finances, commerce équitable, tourisme, monnaies sociales, circuits courts, énergies renouvelables, etc. Cet ouvrage présente de manière claire les principales références de cette réalité politique et économique. Un enjeu contemporain fondamental.

Les Essentiels d’Hermès
Format poche, 8 euros
Directeur de publication, Dominique Wolton
Responsable de collection, Eric Dacheux
Informations www.iscc.cnrs.fr

Contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour commander www.cnrseditions.fr

icon Parution Les essentiels Hermès (677.77 KB 2011-10-06 18:20:25)

Parution - Principes d'économie solidaire

Parution - Principes d'économie solidaire

Eric Dacheux / Daniel Goujon

Comment sortir de la crise ? En comprenant ce qu'elle est : une panne de nos démocraties incapable de réguler l’économie. Comment réparer cette panne ? Personne ne le sait, mais l'économie solidaire offre des pistes de réflexion qu'il convient d'étudier avec sérieux. C'est l'objet de cet ouvrage pédagogique.

L'économie solidaire est, en effet, une réalité présente au Nord comme au Sud qui possède quatre spécificités riches de promesses :
– C'est un militantisme politique qui combat la globalisation économique en oeuvrant pour une mondialisation de la solidarité.
– C'est un ensemble de pratiques économiques qui dynamisent un territoire tout en s'affranchissant des mécanismes de l'offre et de la demande ou de la spéculation monétaire.
– C'est un projet global de société, une utopie qui redonne l'espoir d'une société plus juste en proposant d'élargir (à la sphère économique) et d'approfondir (plus de participation) la démocratie.
– C'est un nouveau modèle théorique qui repose sur l'idée que, dans une société de connaissance qui émerge, le meilleur facteur d'allocation des ressources n'est pas le marché mais la délibération.

Eric Dacheux, professeur des universités à Clermont-Ferrand où il anime le groupe de recherche « Communication et solidarité ». Responsable d'une collection visant à démocratiser le savoir (les Essentiels, d'Hermès, CNRS éditions) et auteur de trois ouvrages consacrés à l'économie solidaire.
Derniers livres parus : Vivre ensemble aujourd'hui, l'Harmattan 2010, Les sciences de l'information et de la communication, CNRS éditions, 2009.
Daniel Goujon, maître de conférences à l'université Jean Monnet de St Étienne (IUT de Roanne). Il est membre du laboratoire Image Société Territoire Homme Mémoire Environnement (ISTHME – CNRS, UMR 5600 Environnement Ville Société). Il est l'auteur de deux ouvrages : Mutations technologiques, économie distributive et revenu minimum, L'Harmattan, 1995 et Réconcilier démocratie et économie, Michel Houdiard éditeur, 2010 (en collaboration avec E. Dacheux).

icon Principes d'économie solidaire (995.25 KB 2011-10-06 18:10:55)