Publications

Mémoires et Internet

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie de l’ouvrage :

 

Mémoires & Internet

Sous la direction de Nicole Pignier & de Michel Lavigne

 

Le travail de mémoire est-il remis en cause sur l’Internet ?

 

Cet ouvrage invite à se défaire de l’apparente évidence des discours sur l’Internet pour (ré) interroger les effets des usages de ce méta-médium sur la mémoire humaine. Des chercheurs canadien, belge, italien, français nous font partager leurs réflexions tant sur la production de mémoire individuelle, collective via les supports médiatiques propres à l’Internet que sur le travail de mémorisation possible via ces derniers. Les auteurs, issus de disciplines différentes, bouleversent les a priori sur la question avec des angles d’approche complémentaires.

Ce numéro de MEI s’adresse à tous les spécialistes de la communication mais aussi à tous ceux, particuliers, professionnels, étudiants, qui s ’intéressent aux rapports d’influence que les médias entretiennent avec la mémoire humaine.

 

MÉMOIRES ET INTERNET MEI n°32
Sous la direction de Nicole Pignier et de Michel Lavigne
L’Harmattan, janvier 2011.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=numero&no=33252

Lire la suite : Mémoires et Internet

Critique de la rationalité administrative - A Sabatier

 

VIENT DE PARAÎTRE

 

L’Harmattan,

Collection « Des Hauts et Débats »,

dirigée par Pascal Lardellier,

Université de Bourgogne.

 

 

 

Critique

de la rationalité administrative.

Pour une pensée de l’accueil

 

Arnaud SABATIER

 

On réforme et révise beaucoup, on modernise (école, santé, justice…). Cela revient à une entreprise généralisée d’adminis-tration qui consiste à soumettre les savoirs et les projets à une logique comptable, à subordonner la pensée au calcul et au

résultat. Ancien et souvent dénoncé, le processus néanmoins, n’a aujourd’hui plus rien de la bêtise bureaucratique des ronds-de-cuir ou de la rigidité froide des planificateurs, il a gagné en performance, en high-technicité, il sait être attractif et participatif.

À côté du travail des sciences sociales, une critique philosophique de la rationalité administrative s’impose alors car, administrer, ce n’est plus seulement gérer le monde, c’est le nier et le perdre. Moins encore que sa forme, mais plus que sa déformation, l’administration est la formule du monde, son chiffre, son format. On numérise et régule et programme, on informe et, rêvant le monde comme un tableau à double entrée, on fait la chasse à l’incertitude, on traque la contingence. Or, on ne joue pas avec le possible sans mettre en péril l’essentiel, car c’est dans cette fissure du nécessaire, dans ce silence des causes que l’on agit et désire, c’est là que l’on invente et commence, refusant les faux décrets du destin − le temps d’une histoire.

Tout en démontant ce dispositif administratif, l’auteur tente de dégager les éléments d’une pensée de l’accueil qui soit aussi une éthique du futur et une politique du divers. Naïvement, peut-être, et simplement, il propose des « exercices de vie » : prendre soin des choses et partager le monde, considérer notre finitude, ménager le sens et donner la parole, en un mot, protéger la fragile possibilité du possible.

Professeur agrégé, Arnaud Sabatier enseigne la philosophie en classes préparatoires à La Réunion. Il est par ailleurs l’initiateur des Rencontres de Bellepierre, le responsable du site du même nom (www.lrdb.fr) et de sa revue électronique permanente, La_Revue.

 

 


Revue Les Enjeux de l'Information et de la Communication

 La revue numérique Les Enjeux de l'Information et de la Communication vient de publier son nouvel éditorial, dont nous nous faisons ici l'écho, avec l'aimable autorisation de Bernard Miège, Directeur éditorial.


 

Editorial

 

Dans une revue entièrement numérique comme Les Enjeux de l'Information et de la Communication qui s'affiche comme annuelle mais qui publie en continu, donc dès qu'un article est prêt, en s'efforçant d'en avertir le lecteur à chaque fois, à quoi peut servir un éditorial annuel, sinon à communiquer avec les destinataires et à leur faire partager un tant soit peu de quoi est faite l'activité éditoriale en leur permettant de pénétrer dans la "salle des machines" ?

Au cours de l'année 2010 – la 10ème (déjà?) de l'existence de la revue – l'activité a été nourrie, effervescente même, et a vu se réaliser plusieurs projets. Et incontestablement la croissance s'est poursuivie, au point de peser assez fortement dans l'activité du laboratoire de rattachement, le Gresec.

 

 

Lire la suite : Revue Les Enjeux de l'Information et de la Communication

e-Dossiers de l’audiovisuel

La nouvelle livraison des e-Dossiers de l’audiovisuel  : Qu'enseigne l'image ? Qu'enseigner par l'image ? - Recherche et dossiers de l'audiovisuel - Ina SUP (avec la collaboration de Divina Frau-Meigs) est disponible à
  http://www.ina-sup.com/node/1592 <http://www.ina-sup.com/node/1592>  
 
Lire la suite : e-Dossiers de l’audiovisuel

Publication : Objectiver l’humain ? D. Courbet

Sortie du livre :

Objectiver l’humain ? (vol.2) : Communication et expérimentation

Didier Courbet (dir.), 2010, Londres : Hermès-Lavoisier (Coll. Ingénierie représentationnelle et constructions de sens)

Préface de Jean-Léon BEAUVOIS


Cet ouvrage montre l’utilité de la méthode expérimentale face à la complexité des pratiques et des objets communicationnels pluridisciplinaires. Il développe les enjeux épistémologiques de l'expérimentation et ses apports possibles aux théories critiques et philosophiques. "Objectiver l’humain ? Communication et expérimentation" présente les fondements de la méthode expérimentale (en milieu contrôlé et sur le terrain) et explique comment l’utiliser pour étudier des phénomènes de communication et d’information : médias, communication des organisations, environnement et santé publique ou nouvelles technologies. Il propose des réponses aux reproches parfois adressés à l’expérimentation,montrant ainsi sa complémentarité avec les méthodes qualitatives et sémiotiques. Didactique et illustré de cas pratiques, ce livre s’adresse aux chercheurs, chargés d’études, ingénieurs ou étudiants qui s’intéressent aux phénomènes humains et sociaux d’information et de communication.

Sommaire

Préface - Jean-Léon BEAUVOIS
Introduction générale - Didier COURBET
1. L’expérimentation en sciences de l’information et de la communication - Didier COURBET
2. Expérimentation et communication environnementale : la communication engageante et instituante - Françoise BERNARD, Séverine HALIMI-FALKOWICZ, Didier COURBET
3. Expérimentation et réception des médias - Annette BURGUET, EmmanuelMARTY, Pascal MARCHAND
4. Expérimentation et communications fonctionnelles dans l’organisation : le cas des prescriptions hospitalières - Françoise ANCEAUX, Sylvia PELAYO, Marie-Catherine BEUSCART-ZÉPHIR
5. Expérimentation et communication de santé publique
Audrey MARCHIOLI, Didier COURBET
6. L’économie expérimentale, nouvelle approche des processus d’information et de communication : le cas des médias et de la qualité de l’information - Patrick-Yves BADILLO, Dominique BOURGEOIS, Jean-Baptiste LESOURD, Steven SCHILIZZI
 
 
==> Télécharger le bon de commande : icon Objectiver l’humain ? D. Courbet (223.49 kB)
 

La pluralité interprétative - A. Petitat

Nous vous informons de la parution aux éditions L’Harmattan du livre :

La pluralité interprétative. Aspects théoriques et empiriques,

dirigé par le professeur André Petitat (université de Lausanne, Suisse), avec les contributions d’une quinzaine de chercheurs, parmi lesquels Annick Batard, Martine Burgos, Jean-Louis Dufays, Jacques Leenhardt, Nicole Ramognino et d’autres. Le livre est publié dans la collection Logiques sociales dirigée par Bruno Péquignot.

L’ouvrage s’intéresse « aux œuvres de fiction et œuvres d’art […et] à la rencontre entre œuvres et interprètes, ces synthèses de l’hétérogène dont le dialogue génère une multiplicité intarissable d’interprétations. »

Design des lieux et des services pour les personnes handicapées

Design des lieux et des services pour les personnes handicapées

Sous la direction de Sylvie Thiéblemont-Dollet et Vincent Meyer

Les textes rassemblés dans cet ouvrage émanent des premiers travaux du nouveau comité CŒUR (Comité d’orientation, d’éducation, urbain et de recherche) sous l’égide de l’association Turbulences.
Dans une optique pluridisciplinaire (sciences de l’information et de la communication, sciences de gestion, médecine et droit) et professionnelle (art, architecture, ergonomie, domotique et robotique), ces contributions se centrent sur les structures et les conditions d’accueil dans différents lieux de vie, et étudient la nature des services que ces derniers offrent aux personnes handicapées ; ceci à l’aune de différentes expériences en cours (françaises et étrangères) et des récentes évolutions réglementaires.
Ainsi, un design des lieux et des services ne doit-il pas être compris dans une logique purement économique et marchande, mais comme une démarche qui s’intègre dans différentes stratégies de développement des établissements sociaux et médico-sociaux. Celle-ci doit accorder une place importante à la créativité et à l’innovation sociale au service et dans le respect des personnes handicapées.
En ce sens, les problématiques développées ici ne concernent pas la seule dimension architecturale, mais également les conditions d’une prise en charge et des interactions qui en découlent, pour améliorer au quotidien leur qualité de vie et contribuer ainsi à leur meilleure intégration dans la société.

Ont contribué à cet ouvrage : Audrey Bonjour, Pierre Delor, Jean-Marc Dollet, Catherine Exertier, Joël Jacquet, Michel Manciaux, Monique Martinet, Jean-Pierre Matthieu, Vincent Meyer, Marie-Pascale Mignot, Pierre Pelot, Sylvie Thiéblemont-Dollet et Dominique Trabucco.

En savoir plus : http://www.leh.fr/edition/autres-ouvrages/design-des-lieux-et-des-services-pour-les-personnes-handicapees-9782848741666.html
 
 

Communication et délibération de L. MONNOYER-SMITH

Communication et délibération

Enjeux technologiques et mutations citoyennes

Laurence MONNOYER-SMITH


Dans un contexte politique de crise de la représentation et de défiance des citoyens vis-à-vis des élites, comment penser une communication démocratique ? Réinventer de nouvelles médiations politiques suppose de reconsidérer le rôle du citoyen en lui reconnaissant une part plus active dans les processus de prise de décision. Cette aspiration à la participation se manifeste aujourd’hui à travers des dispositifs délibératifs variés recourant notamment aux technologies de l’information et de la communication.

Cet ouvrage propose d’explorer ces nouvelles formes de médiation politique à l’aune des théories habermassiennes de la délibération. En sortant de l’opposition stérile entre technique et culture, il montre que les nouveaux « objets politiques » sont les symptômes d’une revendication expressive et participative qu’il reste encore à intégrer dans nos systèmes représentatifs.

Comment, dès lors, capter ces revendications émergentes, les agréger et les organiser dans des dispositifs de débat publics variés ? Tels sont les enjeux traités dans cet ouvrage.


L’auteur

Laurence Monnoyer-Smith est professeure en sciences de l’information et de la communication à l’université de technologie de Compiègne. Spécialiste reconnue en démocratie électronique, elle est l’auteur de nombreux articles internationaux sur ce sujet.

 

==> Télécharger le bon de commande :  icon Communication et délibération de L. MONNOYER-SMITH (113.13 kB)

 

Publication : Circav N° 21 " télévision et justice"

 

 

Bonjour, je vous prie de bien vouloir trouver l'annonce de publication du numéro 21 des Cahiers du Circav consacré aux relations entre la télévision et la justice.@font-face

 

TÉLÉVISION ET JUSTICE

Coordonné par

Marie-France Chambat-Houillon

Yannick Lebtahi

 

ISBN : 978-2-296- 11811-9 ; Prix éditeur : 28,50€

 

Ce vingt et unième numéro de la revue CIRCAV a pour objectif d’explorer les relations entre deux institutions majeures : la justice et la télévision. Comment se construisent ces relations ? Que nous apprennent-elles de la justice, de la télévision et plus généralement de la société ? Un constat historique s’impose : à la télévision, la justice n’est pas seulement présente dans les émissions d’information. Elle a envahi le divertissement dès les années 1950, et plus récemment, les séries fictionnelles. Fiction et sérialisation constituent aujourd’hui des voies de contestation esthétiques de l’institution judiciaire. Ce que fait la télévision de la justice et la justice de la télévision : voilà ce dont il est question. En complément des réflexions des chercheurs, nous avons associé celles des professionnels de la procédure judiciaire dont le point de vue décentré permet de mieux rendre compte de l’intrication des enjeux pour chacune de ces institutions.

 

 

Lire la suite : Publication : Circav N° 21 " télévision et justice"

Espace Public Contemporain - B. Miège

Considéré depuis les cités grecques et les Lumières comme indissociable du fonctionnement des régimes démocratiques ou de l’avancée de la démocratie, l’espace public est en permanence le lieu de controverses et de beaucoup d’incompréhensions. C’est une notion qui divise, autant les responsables politiques, les publicistes que les universitaires. Faut-il la réduire aux (nouveaux) espaces de sociabilité, à la scène politique ou même aux espaces urbains, favorisant les échanges ? Ou s’organise-t-elle toujours autour du débat public, de l’échange argumenté d’idées et de leur publicisation ?

Cette dernière option est celle de l’auteur qui rediscute les fondements de la notion ; dans ce but s’il prend appui sur les propositions successives de Jürgen Habermas, il les critique et s’efforce de les prolonger. L’auteur fait également appel aux méthodes d’enquêtes et de recherche des sciences sociales, et donc à des travaux de terrain pour mettre en correspondance l’espace public, ou plutôt les espaces publics, avec des mutations contemporaines. Enfin, il montre combien il est important, du point de vue réflexif mais aussi dans l’action, de distinguer les espaces publics partiels, qu’il qualifie de sociétaux, de l’espace public politique.
Avec les contributions de Roger Bautier et d’Hélène Romeyer.

Annonce de cette parution :

icon Espace Public Contemporain - B. Miège (237.6 kB)