Groupes d’Etudes et de Recherche

Fidèle à sa tradition de soutien à la recherche et au déploiement de notre discipline, la SFSIC labellise des Groupes d’Études et de Recherche (GER). Cette labellisation intervient soit pour favoriser la reconnaissance d’une orientation de recherche qui paraît émergente et novatrice ; soit pour donner une visibilité à la constitution d’un réseau scientifique dans un champ particulier de la discipline.

Pour obtenir la labellisation, un dossier doit être déposé auprès de la Commission Recherche de la SFSIC, et la proposition de GER doit être conforme au cahier des charges téléchargeable sur notre site.

Cette labellisation est renouvelable tous les deux ans, après remise et examen du rapport d’activités.

Groupes en activité

(Par ordre alphabétique)

 

Communication, Environnement, Science et Société

Créé et labellisé le 22 novembre 2018, le groupe Communication, environnement, science et société est un réseau de recherche international, qui regroupe à ce jour plus d’une quarantaine de chercheurs francophones en communication environnementale.

Il a pour vocation de formaliser et d’institutionnaliser un lieu de rencontres et de recherches dans le champ de la communication environnementale, définie par l’association internationale des chercheurs en communication environnementale (IECA) comme incluant « toutes les diverses formes de communication interpersonnelle, de groupe, publique, organisationnelle et médiatisée qui constituent le débat social sur les problèmes et enjeux environnementaux et notre relation avec le reste de la nature ».

La dénomination plus large « Environnement, Science et Société » souligne « l’encastrement » profond de la communication environnementale dans la société et ses liens avec le domaine scientifique. Ce collectif de chercheurs a vocation à construire des compétences et des savoirs utiles à la « transition écologique » devenue indispensable à l’ère de l’anthropocène. Le GER offre un espace ouvert de dialogue scientifique, sociétal et professionnel qui permet de monter en puissance concernant ces thématiques toujours plus prégnantes dans la société, et de faciliter les échanges entre chercheurs.

Le périmètre thématique du groupe inclut les différents aspects communicationnels des notions liées aux préoccupations environnementales : l’écologie, le développement durable, la transition écologique, le risque, le discours scientifique et de vulgarisation, la communication scientifique voire muséale, la mobilisation, les crises, les discours et activités communicationnelles des acteurs publics et privés, marchands et non marchands, au niveau local, national et international, en utilisant tout type de technologie, support et dispositif. Toutes les approches et méthodologies de recherche en SIC peuvent être mobilisées.

Contacts : Céline Pascual-Espuny et Andrea Catellani

Groupe Éthique et Numérique en Information-Communication (GENIC)

Le Groupe Éthique et Numérique en Information Communication vise à enrichir la réflexion sur les enjeux éthiques d’un travail de recherche en milieu numérique. Il positionne les SIC au cœur de cette démarche en s’appuyant sur les traditions de recherche en sciences de l’information (et des données) et de la communication.

L’éthique est une question d’actualité de plus en plus souvent invoquée dans l’analyse des pratiques de nombreuses professions liées à l’information-communication, la gestion des données d’usage du web, les débats dans l’espace public, etc. sans que l’objet de cette interrogation ne soit toujours bien défini. La prise en compte de l’éthique accompagne un encadrement grandissant des pratiques de recherche par son financement, la mise en place de diverses instances de régulation (comité national éthique et numérique, comité éthique de la recherche dans les universités), et le développement d’une réglementation dans la collecte, le traitement et la valorisation des données issues de la recherche, affectant les marges d’action de la recherche et créant de nouvelles instances d’autorité.

Ces quelques éléments de contexte illustrent l’intérêt d’un questionnement éthique situé, en contexte info-communicationnel numérique, en lien avec l’expansion généralisée des données numériques, les modalités de leur traitement, les logiques d’acteurs et les normes juridiques encadrant les pratiques.

Plusieurs axes de recherche ont été définis au sein de ce GER. Un premier concerne la réflexion sur les définitions courantes et les concepts liés à l’éthique de la recherche. Un second, avec comme focale la régulation, souhaite analyser l’évolution des réglementations qui s’appliquent en contexte numérique afin de protéger les personnes et les données sensibles. Un troisième consiste à proposer une comparaison internationale des travaux, des réglementations et définitions dans une visée interdisciplinaire. Un quatrième part de retours d’expérience en SIC, d’analyse des publications dans notre champ d’étude, afin de nourrir les réflexions et de détecter les enjeux naissants. Un cinquième vise à valoriser les travaux faisant avancer la réflexion sur l’éthique et le numérique et à interroger le rôle potentiel d’une société savante comme la SFSIC afin de susciter le débat.

Le travail du groupe a commencé dès 2018 suite à une étude du positionnement des chercheurs en information-communication sur les enjeux éthiques liés au numérique (Domenget, Wilhelm, 2018). Le GER GENIC rassemble à ce jour une quinzaine d’enseignants-chercheurs francophones, travaillant principalement sur des objets de recherche en lien avec le numérique. Avec un fonctionnement souple, le groupe s’organise autour de groupes thématiques de travail et des réunions à distance. Il est également un espace de dialogue pour les chercheurs en SIC autour des questionnements éthiques suscités par leurs pratiques professionnelles. Dans ce but, il propose des débats sur des enjeux de société traversés par un questionnement éthique et ouvrir un espace aux controverses critiques. Il prend ainsi en compte les conditions de l’encadrement éthique de la recherche en régime numérique, au regard des répercussions et des tensions pour les démocraties sociales en général afin d’ouvrir un espace de réflexion critique.

Contacts : Jean-Claude Domenget et Carsten Wilhelm

Groupe d’Études et de Recherches sur les médias (GERMÉDIAS)

GERmédias est créé en janvier 2014.  Il est ouvert à tout type d’approche inscrite en Sciences humaines traitant des médias traditionnels et numériques. GERmedias vise deux types d’objectifs : 1. mettre en place un espace de réflexion et d’échanges entre des chercheurs travaillant sur la question des médias ; 2. constituer un réseau scientifique.

Depuis sa création, le groupe fonctionne sous la forme de manifestations scientifiques (séminaires et colloques) qui donnent l’occasion aux chercheurs de présenter une contribution et d’échanger des points de vue théoriques ou empiriques, des méthodes et des résultats. Deux axes de recherche ont été mis en place : Médias en ligne et Minorités et médias, axe regroupant des chercheurs de plusieurs pays.

Contact : Catherine Ghosn

Org&Co

Le groupe Org&Co (créé en 1994) vise à structurer le domaine de la communication organisationnelle dans le champ des Sciences de l’Information et de la Communication en France et à l’étranger par des échanges réguliers orchestré par l’animateur(trice) scientifique. Les membres du groupe sont des chercheurs des SIC et autres sciences humaines et sociales, des professionnels (consultants, DirCom, responsable de la communication numérique) et des doctorants.

Les rencontres et travaux (journées d’étude, colloque tous les deux ans, atelier-bilan tous les deux ans lors du Congrès de la SFSIC, ouvrages collectifs) actualisent les connaissances, expériences, conceptualisations en lien avec les mutations de l’info-communication au travail des et dans les organisations publiques et privées.

Les grandes thématiques émergentes concernent l’évolution des métiers et la pratique des communicants en organisation en contexte numérique, des fonctions et statuts de responsables en information et communication et la communication publique, la transition socio-écologique, les relations entre les SI et les services de communication, les visées de la « communication institutionnelle », le développement des « études-conseils » en communication, la place et l’usage des objets numériques et des réseaux sociaux, plus généralement d’Internet et l’implication du management.

Contacts : Valérie Lépine et Laurent Morillon

TIC, Information et Stratégies (TIC.IS)

En se centrant principalement sur les thématiques liées aux dynamiques de réseaux, TIC.IS s’efforce de susciter des réflexions et modalités de recherche innovantes sur un domaine très mouvant. Face à ces évolutions qui caractérisent le déploiement des TIC qui bousculent les repères, les modèles théoriques et méthodologiques classiques gagnent à être complétés par d’autres approches.  C’est ainsi que nous faisons régulièrement appel aux théories de la complexité, des systèmes, de la non-linéarité, du chaos afin d’apporter des angles d’analyse inédits.

Le groupe TIC.IS organise chaque année des journées d’études qui sont conçues comme un lieu d’échanges ouverts et de discussions, suivies de publications sous forme d’ouvrage ou de numéro spécial de revue.

Contact : Lise Vieira

Historique de la création des GER - SFSIC

1991

Séminaire Industrialisation de la Formation (SIF) – créé par Pierre Moeglin (devenu GIS)

1994

Org&Co (communications organisationnelles) – créé par Christian Le Moënne

2007

L’Invisibilité de L’Individu au Travail à travers l’Histoire (Lilith) – créé par Anne-France Kogan

TIC, Information et Stratégies (TIC.IS) – créé par Lise Vieira

2014

GERmédias (médias) – créé par Catherine Ghosn

2018

GER Communication, environnement, science et société – créé par Céline Pascual Espuny et Andréa Catellani

2020

Groupe Éthique et Numérique en Information-Communication (GENIC) – créé par Jean-Claude Domenget et Carsten Wilhelm.