Revue « Perspective » 2021 – n°2

Habiter

Mis en ligne le

Informations éditées à partir d’une annonce Calenda.

Réponse attendue pour le 10/01/2021

Type de réponse Résumé

Type de contribution attendue Article

Nom de la publication Revue « Perspective » 2021 – n°2

Contacts

Argumentaire

Pour son prochain numéro, la revue Perspective souhaite poser la question de ce que c’est qu’habiter : habiter un espace, un territoire, sa maison ou son corps, qu’il s’agisse de confins extrêmes ou des frontières de l’intime ; habiter sa vie, sa (ses) société(s), son temps, pour ce qu’habiter, c’est aussi être au monde, être présent à autrui, se confronter à un étant donné. À l’heure où, partout sur la planète, des populations entières sont assignées à domicile, la revue invite à revenir sur les imaginaires plastiques de l’habiter : « occuper habituellement un lieu », comme le suggère le dictionnaire, où se glisse l’idée de l’habitude, des cadres, de la répétition et de la régularité, mais encore « occuper quelqu’un », l’habiter, l’animer, l’émouvoir.

Habiter n’est, en effet, pas uniquement une question spatiale. L’âme d’un lieu en rend compte, qui ouvre la question poétique de l’être habité : hanter, être hanté, posséder un lieu ou un être, être possédé par lui, comme l’on possède des idées, des valeurs et des croyances qui, à leur tour, nous habitent. Le temps et l’invisible, ici, s’immiscent dans les matérialités : habiter parle de ce que l’on construit – maçonneries, toits, maisons, frontières – mais aussi de ce dont on hérite, des présences immatérielles, des représentations intimes et des espaces mentaux – de ce qui nous tient, nous retient et nous relie. Habiter articule in fine l’individuel et le collectif, les partages et les frontières, les mouvements et les clôtures, les lieux et les non-lieux, et pose la question des communs, du monde que nous avons, précisément, en partage  : de l’écologie, donc, au sens propre du terme, qui renvoie, en tant que science de l’habitat (oikos, la « maison »), à la manière dont s’entrelacent les formes multiples de nos existences et de nos voisinages.

Ainsi la revue Perspective souhaite-t-elle consacrer son prochain numéro aux manières dont les artistes, les historiens de l’art, ainsi que leurs collègues des disciplines voisines, s’emparent de ces questions et témoignent des multiples manières d’habiter et d’être habité. Ce thème appelle une diversité d’approches, thématiques autant que disciplinaires. Elles seront les bienvenues, pourvu que les propositions répondent aux lignes éditoriales de la revue. Les regards portés vers l’histoire de l’architecture, de l’urbanisme, du paysagisme et des arts visuels ne sauraient exclure des explorations liées à la muséologie, à l’ethnologie, à l’anthropologie, aux visual studies et aux humanités numériques, ainsi que vers les champs des arts décoratifs et du design, de la mode, des arts de la scène ou du cinéma.

 La revue Perspective : actualité en histoire de l’art

Publiée par l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) depuis 2006, Perspective est une revue semestrielle dont l’ambition est d’exposer l’actualité plurielle d’une recherche en histoire de l’art qui soit toujours située et dynamique, explicitement consciente d’elle-même, de son historicité et de ses articulations. Elle témoigne des débats historiographiques de la discipline sans cesser de se confronter aux œuvres et aux images, d’en renouveler la lecture, et de nourrir ainsi une réflexion globale, intra- et interdisciplinaire. La revue publie des textes scientifiques offrant une perspective inédite autour d’un thème donné. Ceux-ci situent leur propos dans un champ large, sans perdre de vue l’objet qu’ils se donnent : ils se projettent au-delà de l’étude de cas précise, et interrogent la discipline, ses moyens, son histoire et ses limites, en inscrivant leurs interrogations dans l’actualité – celle de la recherche en histoire de l’art, celle des disciplines voisines, celle enfin qui nous interpelle toutes et tous en tant que citoyens.

Perspective invite ses contributeurs à actualiser le matériel historiographique et le questionnement théorique à partir duquel ils élaborent leurs travaux, c’est-à-dire à penser, à partir et autour d’une question précise, un bilan qui sera envisagé comme un outil épistémologique davantage que comme un but en soi. Ainsi, chaque article veillera à actualiser sa réflexion en tissant autant que possible des liens avec les grands débats sociétaux et intellectuels de notre temps.

La revue Perspective est pensée comme un carrefour disciplinaire ayant vocation à favoriser les dialogues entre l’histoire de l’art et d’autres domaines de recherche, des sciences humaines notamment, en mettant en acte le concept du « bon voisinage » développé par Aby Warburg.

Toutes les aires géographiques, toutes les périodes et tous les médiums y ont droit de cité.

Conditions de soumission

Prière de faire parvenir vos propositions (un résumé de 2 000 à 3 000 signes, avec un titre provisoire, une courte bibliographie sur le sujet, et une biographie de quelques lignes) à l’adresse de la rédaction (revue-perspective@inha.fr) avant le 10 janvier 2021.

Perspective prenant en charge les traductions, les projets seront examinés par le comité de rédaction du numéro quelle que soit la langue.

Les auteurs des propositions retenues seront informés de la décision du comité au mois de février 2021, tandis que les articles seront à remettre pour le 15 juin 2021.

Les articles soumis, d’une longueur finale de 25 000 ou 45 000 signes selon le projet envisagé, seront définitivement acceptés à l’issue d’un processus anonyme d’évaluation par les pairs.

Conditions d’évaluation

L’évaluation de chaque soumission se déroule en plusieurs étapes :

  • La rédactrice en chef évalue dans un premier temps l’adéquation de l’article avec la ligne scientifique et éditoriale de la revue ; elle pourra alors inviter l’auteur à procéder à des premières modifications.
  • L’article est soumis ensuite à l’ensemble du comité de rédaction et confié plus particulièrement à deux experts (l’un interne et l’autre externe), chargés de rédiger un rapport de lecture. Tous les articles sont rendus anonymes avant envoi au comité.

Pour plus d’informations : https://journals.openedition.org/perspective/2790

Rédactrice en chef

  • Judith Delfiner

Comité scientifique de la revue

  • Laurent Baridon, Professeur, université Lumière Lyon 2
  • Olivier Bonfait, Professeur, université de Bourgogne
  • Marion Boudon-Machuel, Professeure, université François-Rabelais Tours
  • Esteban Buch, Directeur d’études, EHESS
  • Anne-Élisabeth Buxtorf, Directrice, département de la Bibliothèque et de la Documentation, INHA
  • Jérôme Bessière, Directeur adjoint, département de la Bibliothèque et de la Documentation, INHA
  • Giovanni Careri, Directeur d’études, EHESS, CEHTA
  • Éric de Chassey, Directeur général, INHA
  • Thomas Kirchner, Directeur, Centre allemand d’histoire de l’art
  • Rémi Labrusse, Professeur, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Michel Laclotte, Président-directeur honoraire du musée du Louvre
  • Johanne Lamoureux, Professeure, université de Montréal
  • Antoinette Le Normand-Romain, Ancien directeur général, INHA
  • Jean-Yves Marc, Professeur, université de Strasbourg
  • Pierre-Michel Menger, Professeur, Collège de France
  • France Nerlich, Directrice du département des Études et de la Recherche, INHA
  • Pierre Rosenberg, Président-directeur honoraire, musée du Louvre
  • Jean-Claude Schmitt, Directeur d’études, EHESS
  • Alain Schnapp, Professeur, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Ancien directeur, INHA
  • Philippe Sénéchal, Professeur, université de Picardie Jules-Verne
  • Victor I. Stoichita, Professeur, université de Fribourg
  • Anne-Christine Taylor, Directrice de recherche, CNRS
  • Maria Isabel Valverde Zaragoza, Professeure, Universitat Pompeu Fabra Barcelona
  • Caroline Van Eck, Professeure, University of Cambridge
  • Bernard Vouilloux , Professeur, université Paris-Sorbonne

Fichier(s) attaché(s)