Analyse du discours numérique : enjeux épistémologiques et méthodologiques

Réponse attendue pour le 25/09/2021

Type de réponse Résumé

Type d’événement Journée d’étude

Dates de l’événement
  • Du au , 14h-18h

Lieu de l’événement En ligne,

La journée d’études aura comme thème l’analyse du discours des corpus numériques. La circulation des discours en ligne mène en effet à de nouveaux questionnements sur la méthodologie de la recherche en analyse du discours, constat partagé par de nombreux auteur·e·s de ce nouveau terrain de recherche (Paveau, 2012, 2017 ; Longhi, 2013 ; Zlitni & Liénard, 2013 ; Plantin & Monnoyer-Smith, 2014 ; Emerit, 2016 ; Coesemans & De Cock, 2017 ; Née, 2017 ; Cock & Pedraza, 2018 ; De Angelis, 2018 ; Herman, 2018 ; Maingueneau, 2021 [à paraître];Vicari, 2021).

Il est donc opportun de se questionner sur les usages possibles des textes numériques, dont l’abondance de supports lance des défis à l’analyse du discours. Si d’une part ces discours en ligne permettent au chercheur de retracer des énoncés auparavant peu accessibles, la discussion autour d’une polémique politique, par exemple, la nature sémiotique et la masse de données textuelles des publications numériques peuvent engendrer des fissures méthodologiques.
L’objectif de cette rencontre est donc d’échanger autour de ces nouveaux enjeux épistémologiques liés à ces manifestations linguistiques numériques à partir de quelques questionnements : comment constituer et explorer un corpus assez représentatif des discussions ayant lieu sur le web ? Comment étudier ces productions avec les notions fondatrices de l’analyse du discours ? Faut-il les modifier et/ou les adapter à une réalité discursive numérique ? Si oui, comment ? Comment prendre en compte les différents registres discursifs et les différents rôles des énonciateurs (commentaires anonymes, par exemple) ? Comment incorporer des outils technologiques (logiciels, plateformes de filtrage et collecte de données) à la démarche analytique ?
Cet événement débattra de ces interrogations abordant thématiques et problématiques de recherche diverses autour des discours politiques et médiatiques et cela pour différents terrains de recherche. Seront acceptés des travaux portant sur les discours de blogs ou forums, sur les réseaux sociaux numériques ou encore sur les moyens de communication en ligne.

Les communications porteront sur un ou plusieurs de ces quatre axes :

  1. Constitution du corpus de recherche
  2. Définition et mise en œuvre de la méthodologie de recherche
  3. La place de l’argumentation dans les discours de l’environnement numérique
  4. Retour critique sur une démarche d’investigation aboutie

À l’occasion, nous aurons le plaisir d’accueillir deux conférencier·e·s invité·e·s, Marie-Anne PAVEAU, professeure en sciences du langage à l’université de Paris 13, et Julien LONGHI, professeur en sciences du langage à l’université de Cergy-Pontoise.

Précisions sur l’organisation :

La Journée d’études est organisée par l’association ADAL, réseau de chercheur.e. s se consacrant à l’analyse des discours politiques et médiatiques de l’Amérique latine, avec le soutien de l’Université de Limoges (laboratoire EHIC). L’événement se déroulera en ligne sur deux demi-journées le 22 et 23 novembre de 2021 à 14h (heure de Paris).

La langue officielle de l’événement est le français, mais les communications pourront également être présentées en espagnol et en portugais. Il sera demandé aux intervenants de se doter d’un support PowerPoint dans l’une de deux autres langues.
Les propositions de communication peuvent être envoyées en français, en espagnol ou en portugais à jeadal2021@gmail.com sous forme d’un résumé de 300 à 500 mots (bibliographie et mots-clés non compris) avec cinq mots-clés et cinq références bibliographiques. Le nom de l’auteur.e, son rattachement institutionnel et sa discipline, ainsi que le titre de la proposition devront être indiqués dans le corps du message.

  • Date limite d’envoi : 25 septembre 2021
  • Réponse aux aux auteur.e.s : octobre 2021

Une publication à partir d’une sélection des textes est envisagée à l’issue de l’événement, sous forme de dossier thématique dans une revue, sur support imprimé et/ou électronique. Les informations sur les modalités de soumission des textes seront données ultérieurement aux participant.e.s.

Comité d’organisation

  • Thais BARBOSA DE ALMEIDA (Université de Limoges)
  • Henry HERNANDEZ BAYTER (Université de Lille)
  • Camila MOREIRA CESAR (Université Sorbonne Nouvelle)
  • Yeny SERRANO (Université de Strasbourg)

Institutions partenaires

  • ADAL (Analyse des discours de l’Amérique latine)
  • Université de Limoges (laboratoire EHIC)

Bibliographie indicative

Cock, B. D., & Pedraza, A. P. (2018). From expressing solidarity to mocking on Twitter : Pragmatic functions of hashtags starting with #jesuis across languages. Language in Society, 47(2),197‑217. https://doi.org/10.1017/S0047404518000052

Coesemans, R., & De Cock, B. (2017). Self-reference by politicians on Twitter : Strategies to adapt to 140 characters. Journal of Pragmatics, 116, 37‑50. https://doi.org/10.1016/j.pragma.2016.12.005

De Angelis, R. (2018). Textes et textures numériques. Le passage de la matérialité graphique à la matérialité numérique. Signata. Annales des sémiotiques / Annals of Semiotics, 9, 459‑484. https://doi.org/10.4000/signata.1675

Emerit, L. (2016). La notion de lieu de corpus : Un nouvel outil pour l’étude des terrains numériques en linguistique. Corela, 14‑1. https://doi.org/10.4000/corela.4594

Herman, T. (2018). Éclairages, dimension rhétorique et argumentation à l’épreuve des tweets de Donald Trump. Argumentation et analyse du discours. https://doi.org/10.4000/aad.2504

Longhi, J. (2013). Essai de caractérisation du tweet politique. Dans L’information grammaticale 136 (p. 25‑32). Peeters Publishers.

Maingueneau, D. (2021). Analyse du discours et fracture discursive. Quelques réflexions. Dans H. Hernández Bayter, C. Moreira Cesar et A. Nacucchio, Discours politiques et médiatiques en amérique latine. Retour(s) sur les deux premières décennies du XXIe siècle (p. 143‑157). à paraitre chez l’Harmattan.

Née, É. (2017). Méthodes et outils informatiques pour l’analyse des discours. Presses universitaires de Rennes.

Paveau, M.-A. (2012). L’intégrité des corpus natifs en ligne. Une écologie postdualiste pour la théorie du discours. Cahiers de praxématique, 59, 65‑90. https://doi.org/10.4000/praxematique.3359

Paveau, M.-A. (2017). L’analyse du discours numérique : Dictionnaire des formes et des pratiques. Hermann.

Plantin, J.-C., & Monnoyer-Smith, L. (2014). Ouvrir la boîte à outils de la recherche numérique. Trois cas de redistribution de méthodes. tic&société, 7(2), Article Vol. 7, N° 2. https://doi.org/10.4000/ticetsociete.1527

Vicari, S. (Éd.). (2021). Autorité et Web 2.0 : Approches discursives. 26. https://doi.org/10.4000/aad.4929

Zlitni, S., & Liénard, F. (Éds.). (2013). La communication électronique en questions. PeterLang.

Partenaires

Analyse des discours de l’Amérique Latine

ADAL

Fichier(s) attaché(s)