Communication & Langages

Communication & Langages – Une méthode Illich ?

Type de publication Numéro de revue

Nom de la publication Communication & Langages

Édition Presses Universitaires de France

Coordinateur(s) / Auteur(s)

  • Milad Doueihi
  • Emmanuël Souchier

Contacts

Couverture Communication Langages 204

Ivan Illich (1926-2002) est souvent présenté comme un penseur de l’écologie politique, critique de la société industrielle. Son oeuvre frappe par sa diversité et sa cohérence. S’il aborde des questions relatives à l’apprentissage, à la santé ou à la mobilité, c’est pour critiquer les institutions (l’école, l’hôpital, les transports) qui en assurent le fonctionnement ; s’il analyse la lecture au XIIe siècle, c’est pour situer la naissance d’outils qui se sont développés en système technique jusqu’à défaire l’usager de son autonomie.

Mais Illich nous a aussi légué une méthode dont nous cherchons ici à évaluer la pertinence, notamment pour la recherche contemporaine. En interrogeant ses textes de façon transverse, en revenant à la richesse de ses écrits, ce dossier dessine les caractéristiques de sa « méthode », trace des perspectives à travers son oeuvre, propose des pistes susceptibles d’éclairer son approche, les cheminements intellectuels et politiques, les interrogations qui furent les siennes et qui s’avèrent être toujours d’une grande actualité.

La « méthode Illich » est-elle pertinente aujourd’hui pour les Sciences humaines et sociales en général et les Sciences de l’information et de la communication en particulier ? En quoi est-elle susceptible d’accompagner nos pratiques et nos méthodes de recherche ? Peut-elle nous aider à comprendre la culture numérique contemporaine ?

Le présent dossier, consacré à des travaux encore peu mobilisés dans nos domaines, propose une approche épistémologique de la « méthode Illich », il interroge ses travaux historiques relatifs à notre « topologie mentale » c’est-à-dire aux fondements culturels impensés de notre société, il confronte cette méthode aux pratiques contemporaines d’écriture numérique, à l’histoire de l’informatique et à l’architecture, enfin, il analyse la place du sens de l’écoute dans les médias informatisés au regard de la démarche technocritique d’Illich.

__

Dossier : « Une méthode Illich ? »
Milad Doueihi & Emmanuël Souchier (coord.)

  • Milad Doueihi, Emmanuël Souchier
    Éléments pour une « méthode Illich »
  • Emmanuël Souchier
    Relire la méthode d’Ivan Illich. Cheminer vers des sciences « humaines » ?
  • Marc Jahjah
    Du lisible au visible : la naissance du texte, une méthode critique pour penser l’« éthique perceptive » de la culture numérique ?
  • Philippe Aigrain
    Pourquoi Illich n’a-t-il pas formulé une vision alternative de l’informatique ?
  • Éric de Thoisy
    Des méthodes de « sauvages ». Illich et Leroi-Gourhan : la pertinence d’un dialogue pour penser la césure numérique
  • Stéphan-Eloïse Gras
    L’écologie sonore d’Illich. Une méthode critique pour le matérialisme numérique ?

__

Varia 

  • Tim Ingold (Traduction de S. Goyet & M. Descouens)
    Textures de la surface : le sol et la page
  • Igor Babou, Bruno Brulon Soares, Hester du Plessis, Joëlle Le Marec, Carpanin Marimoutou, Camille Noûs
    Protéger les Lettres et les Sciences humaines et sociales « critiques »
  • Clémence de Montgolfier
    Montrer l’art contemporain à la télévision en France. Dispositifs de médiation (1960-2013)

__

Éditorial

Le collectif des revues en lutte
« Sciences en danger, revues en lutte » 

__

Lectures

  • Daniel JACOBI, Les Musées sont-ils condamnés à séduire ? et autres écrits muséologiques, Paris, MkF Éditions, 2017, 287 p. 
    Sébastien Appiotti
  • Sarah LEPERCHEY et José MOURE (dir.), Filmer le quotidien, Les Impressions Nouvelles, 2019, 253 p.
    Giuseppina Sapio
  • Collectif, Scriptopolis, Paris, Éditions Non Standard, 2019, 832 p.
    Mathilde Vassor

 

Mots-clés