La promotion de la « diversité » et d’un journalisme respectable ? Réflexions sur le métarécit médiatique républicain

Mis en ligne le

Type d’événement Séminaire

Dates de l’événement
  • Le , 14h-16h

Lieu de l’événement En ligne sur inscription,

La première séance du séminaire « Promouvoir la diversité dans les industries culturelles et médiatiques : acteurs, enjeux, pratiques », co-organisé par le CEMTI (Paris 8) et le LabSIC (Sorbonne Paris Nord), aura lieu ce vendredi 2 avril de 14h à 16h. Elle sera consacrée à une intervention de Marion Dalibert (MCF, Geriico, Université de Lille) sur le thème « La promotion de la « diversité » et d’un journalisme respectable ? Réflexions sur le métarécit médiatique républicain ».

L’ensemble du séminaire aura lieu sur Zoom. Il est ouvert à toutes et tous, sous réserve d’inscription. Le lien sera envoyé aux personnes inscrites la veille de la séance.

Présentation de la séance

Dans le cadre de ce séminaire, nous nous proposons d’interroger la « possibilité » des journalistes à rendre compte de la « diversité » de la population française et des problématiques et visions du monde des minorités de classe, de genre, de race. En nous basant sur nos analyses de corpus médiatiques portant sur la configuration des problèmes publics du racisme, du sexisme et de l’homophobie ainsi que sur des entretiens exploratoires menés auprès de journalistes de la presse quotidienne nationale, nous ferons l’hypothèse que le « métarécit national républicain » (Dalibert, 2020), produit dans les médias d’information nationaux, régule les pratiques professionnelles et participe aux processus de « subjectivation » (Foucault, 1977) des journalistes. En plus de formaliser un cadre du dicible et de l’indicible, du visible et de l’invisible, ce métarécit détermine le « code moral » ou de « conduite » (Foucault, 1977) que les journalistes doivent adopter pour être reconnu à la fois comme journaliste « respectable » (Skeggs, 1997) et sujet de la nation dans l’espace républicain.

Fichier(s) attaché(s)

Mots-clés