Evénements

JE - Affaire DSK

Séminaire du Laboratoire Communication et Politique

Vendredi 18 novembre 2011
9h15 à 17h30

L'affaire DSK.
Enjeux médiatiques, politiques et culturels

Programme détaillé: icon Programme JE DSK (257.96 KB 2011-11-09 11:48:40)

Maison des Sciences de la Communication
20 Rue Berbier du Mets
rez-de-chaussée
75013 Paris
Métro : Les Gobelins (ligne 7) / Bus : 27, 47, 83 ou 91

Programme synthétique

10h : Table-ronde 1
Production journalistique, circulation médiatique et réception de l'événement

11h30 : Table-ronde 2
Fait-divers, politique, people : quelle nature de l'événement ?

14h - Table-ronde 3
France / États-Unis : incompréhensibles cultures juridiques ?

15h30 : Table-ronde 4
L'affaire DSK et la question du genre

Journée d'étude ouverte à tous, mais inscription obligatoire (nombre de places limité) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Colloque - Entretiens du webjournalisme

Observatoire du webjournalisme

Les 2e Entretiens du Webjournalisme se tiendront à l'université de Metz les 1er et 2 décembre 2011

UFR SHA - Amphi Arendt

Plus d'informations dans le document joint

icon Entretiens Obsweb (794.58 KB 2011-11-09 11:38:27)


Les 1er & 2 décembre, à l’Université de Metz, l’Observatoire du webjournalisme (Obsweb/CREM), et ses partenaires presse : Libération, Owni, Métro, Rue89, (avec le soutien de la MSH Lorraine) et le programme de recherche « Tous journalistes » financé par l’ISCC – CNRS, présentent les seconds Entretiens annuels du webjournalisme autour de 5 tables rondes qui permettront une confrontation entre les journalistes, les professionnels de l’information et des universitaires présentant les résultats de leurs enquêtes.

Ces Entretiens sont ouverts à tous (journalistes, chercheurs, étudiants, grand public) après simple inscription sur le site, où vous pouvez retrouver le programme détaillé : http://obsweb.net.

Les thèmes ont été choisis pour leur actualité par rapport aux défis que la presse en ligne doit relever dans cette période de mutation de l’information liée au développement de l’Internet et aux changements des pratiques de consommation d’information. Eric Scherer inaugurera d’ailleurs la matinée du 2 décembre par une conférence sur Les transformations du journalisme à l’ère numérique.

Table ronde 1 : Nouveaux outils, nouvelles pratiques : moteurs et freins à l’innovation ?

Table ronde 2 : Nouvelles consommations d’informations et défis des mesures d’audience.

Table ronde 3 : La PQR et les médias locaux au défi de l’Internet et de la mobilité.

Tables rondes 4 : Les formations au journalisme face aux nouvelles réalités du métier (programme de recherche I3M - ISCC « Tous journalistes ? »).

Table ronde 5 : L’accompagnement GRH au changement dans les rédactions.

Ces 2e Entretiens annuels se dérouleront à l’Université Paul-Verlaine de Metz, campus de l’île du Saulcy, amphi Arendt.

Colloque - EUTIC 2011

Colloque international EUTIC "Transformation des organisations, évolution des problématiques"
Bruxelles 23-25 novembre 2011

Programme et informations sur le site du colloque http://www.eutic.eu

Ce VIIème colloque est l’occasion de renforcer le croisement interdisciplinaire entre sociologie, psychologie du travail et des organisations, ergonomie et sciences de l’information et de la communication.
Les organisations, qu’elles soient des entreprises, des administrations publiques nationales et internationales, des systèmes éducatifs, des médias, des opérateurs de télécommunication ou transports, se transforment par et pour l’informatique. De nouvelles formes émergent : organisations participantes, étirées et flexibles (just-in-time, décentralisation, étalement), organisations hybrides, transversales, réticulaires, adoptant les principes du lean management,etc. Les TIC y apparaissent comme un élément déterminant permettant de s’affranchir des rigidités de l’espace et de la proximité ou de la complexité hiérarchique (empowerment). Le facteur humain, incontournable, insurmontable sujet et objet irrémédiablement au centre de ces mutations, réagit et s’adapte, souvent comme un élément de régulation et de stabilisation. Il peut aussi en être victime, tant comme acteur des systèmes que comme client des produits et services. Ce colloque, comme les précédents, fait le point sur les regards les plus récents que portent les chercheurs et praticiens sur cette évolution. Il permet aussi d’échanger des expériences et points de vue.

Lors des sessions, il est attendu des contributions sur l’émergence des nouvelles problématiques humaines, sociales et économiques liées à la transformation des organisations par les TIC.

1. Thèmes de continuité d’EUTIC: dans une optique de continuité, des communications seront centrées sur les thèmes classiques d’EUTIC tels : les médias et leur évolution (radios et télévisions numériques, blogs et réseaux sociaux, journalisme en ligne), les mutations des logiques éditoriales (typologies des formes éditoriales, édition électronique et nouveaux modèles éditoriaux, publications et revues scientifiques, évolution des méthodes et technologies de gestion de l’information), la diffusion des connaissances (accessibilité du contenu numérique, nouveaux enjeux des systèmes de documentation, modalités d’appropriation, enseignement à distance, TICE, jeux électroniques éducatifs), l’accès à l’information, la fracture numérique, l’interopérabilité, tout en n’omettant pas leurs liens avec la transformation des organisations.

2. Les TIC jouent-elles un rôle de moteur ou de remorque dans l’évolution et la transformation des organisations ? Qu’en est-il du sens et des enjeux de ces mutations et quels en sont les effets dans des milieux spécifiques tels l’enseignement, les espaces culturels, la vie sociétale, la protection de l’environnement, la communication ou l’information par les médias ? Le colloque cherche à mettre l’accent sur une phénoménologie émergente centrée sur le rôle de l’information découlant d’expériences vécues, de parcours caractéristiques, de constats, de projets dans ces transformations.

3. Décentralisation, délocalisation, concentration vs déconcentration du temps de travail. Avec les TIC, l’espace et le temps deviennent des variables augmentant la flexibilité du travail. L’espace s’ouvre et s’étale (comme dans le cas du télétravail), le temps de travail se pointillise, occupe des périodes qui débordent, et s’insère dans la vie privée.

4. L’évolution des conditions de travail et de la notion de qualité de vie au travail. Evolution et la transformation des facteurs de stress au travail. De nouvelles formes de stress émergent (stress numérique, technostress, technoharcèlement, violence à distance,…), en quoi elles se distinguent des conceptions classiques du stress au travail et quelles en sont les conséquences ? Comment évolue la satisfaction au travail ? Quelles nouvelles formes prend le harcèlement au travail voire la discrimination sexuelle. En quoi les relations sociales au travail ou les relations de travail elles-mêmes se numérisent et quelles en sont les conséquences ? L’exemple de la communication par e-mail dans l’entreprise avec ses excès, ses risques et dérèglements illustre cette évolution.

5. Résilience : organisationnelle, sécurité et prise de risque vs résilience humaine et adaptation. Les organisations doivent faire face à un plus grand nombre de facteurs de risque face à ces transformations. La résilience serait la capacité qu’elles ont à faire face à des situations imprévues, soudaines et critiques pour leur fonctionnement. Qu’entraîne par exemple l’arrêt, même pendant un temps court, d’un système informatique dans un hôpital ? D’un autre point de vue l’homme est considéré comme un facteur d’infiabilité mais aussi de fiabilité des systèmes de travail. Depuis plus de 60 ans l’ergonomie met l’accent sur son rôle régulateur dans les systèmes de travail. Par quoi et dans quel contexte l’homme est-il capable de pallier et dépasser les situations critiques alors que le cadre d’action délimité par l’organisation est rigide ou insuffisant ? Comment l’homme contourne-t-il les systèmes pour améliorer son efficacité ? Comment s’adapte-t-il ou adapte-t-il les systèmes.

6. Standardisation des systèmes de travail et procédures. De nombreuses organisations, fondamentalement différentes entre-elles, recourent néanmoins dans leur gestion aux mêmes produits informatiques. En quoi ces produits engendrent-ils une standardisation de leur fonctionnement indépendamment de leurs finalités et quelles en sont les conséquences ?

7.Impacts des nouveaux médias au sein des organisations actuelles. Plusieurs nouveaux médias, tels que les médias sociaux (blogs, wikis et al), jeux numériques de gestion et entrepreneuriat (serious games), ainsi que jeux en ligne agrégeant des communautés différentes qui créent leurs propres normes et valeurs, tentent de trouver leur chemin comme outils d’apprentissage et même de gestion au sein des organisations actuelles. Quelles nouvelles problématiques soulèvent-ils ?

8. Sécurité et insécurité numérique. L’étalement des systèmes informatiques, leur relative accessibilité pose des problèmes de sécurité bien connus. En quoi les questions de sécurité évoluent par la transformation des organisations et quelles nouvelles réponses apportent les experts. Mais aussi, le « cloud computing » et les systèmes « ouverts/open source », par exemple, sont-ils une tentative pour contrer les dérives sécuritaires ?

Journée d'étude : La « créativité » en pratiques

Journée d’étude
La « créativité » en pratiques
vendredi 18 novembre 2011
10h30-16h00, MSH Paris Nord.



La journée sera consacrée à la notion de créativité et les interventions seront orientées autour des questions suivantes :


1. Quel sens peut-on donner à la notion de « créativité », et en particulier comment doit-on comprendre la tension – dans les discours – entre une créativité présentée comme universelle et les présupposés élitistes de la référence aux « classes créatives » ? Ou encore quelles catégories sociologiques sont concernées par les pratiques dites « ordinaires » et les compétences développées par les amateurs ?


2. Quelle valeur empirique et quelle pertinence peut-on accorder à cette notion dans la mesure où elle est mobilisée pour analyser des champs très différents : peut-elle éclairer également les pratiques artistiques et culturelles, les politiques éducatives, la participation politique et les mutations du travail dans les processus industriels qui intègrent une part de travail artistique ou intellectuel ?


3. Quels sont les enjeux socio-politiques des mutations observées et du recours croissant à la notion de créativité ? Quelles sont les conceptions et les valeurs de la démocratie, les figures du sujet et les modes de participation qui sont en jeu ?

Programme

10h15 : accueil des participants

10h30: Patrice Flichy, professeur à l’université de Paris Est, membre du LATTS /
« Le monde des amateurs à l’ère numérique. »

11 h30 : Débat discussion.
Discutant : Philippe Bouquillion, professeur de sciences de l’information et de la communication, Université Paris 8, CEMTI, porteur de l’ANR « Des théories des industries culturelles et éducatives aux théories des industries créatives (2009-2012).»

12h30 : Déjeuner à la MSH

13h30 : Catherine Venica, doctorante en sciences de l’information et de la communication, Paris 8, CEMTI, MSH Paris Nord, « De l’expérimentation à l’industrialisation des échanges sociaux. ».

14h00 : François Debruyne, maître de conférences, Université Lille 3, Geriico, MSH Paris Nord,  « La créativité comme idéologie et le parangon du fan : formes usuelles du commerce de la musique à l’ère de la convergence culturelle et numérique.»

14h30 : Claire Oger, maître de conférences, Université Paris 13, LabSic, MSH Paris Nord, « Discours institutionnels sur la créativité : enjeux politiques.»

15h00- 16h00 : Débat discussion ;
Discutant : Jacob Mattews maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université Paris 8, CEMTI.

Pour vous rendre à la MSH Paris Nord: http://www.mshparisnord.org/acces.htm

Vous trouverez le texte de présentation du séminaire "Industries créatives, culture, savoirs, territoires", le programme 2010- 2011 ainsi que  le rappel des précédentes séances sur le site de l'Observatoire de mutations des industries culturelles (OMIC) : http://www.observatoire-omic.org

«Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen»

Programme du colloque international — Program of the international conference

«Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen»

«Media and migration in the Euro-Mediterranean region»

 

Jeudi 17 et vendredi 18 novembre 2011, de 9h30 à 19h

Thursday-Friday, 17-18 November 2011, 9:30 am-7:00 pm

 

Institut national de l’audiovisuel (Ina)

Centre Pierre Sabbagh, 83-85 rue de Patay, 75013 Paris

Métro : «Bibliothèque François Mitterrand», «Olympiades»

Entrée libre. Merci d’annoncer votre venue à — Open to the public. Please pre-register at

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Jeudi 17 novembre 2011 — Thursday 17 November 2011

9h30 : Accueil des participants — Registration

Modérateur de la matinée (moderator of the morning session) : Alec G. Hargreaves, professeur, directeur du Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies, Florida State University, Tallahassee

9h45 : Introduction du colloque (introduction to the conference), Tristan Mattelart, professeur, UFR Culture et communication, Université Paris VIII, chercheur au Cemti

10h00 : Médias et désirs d’émigration — Media and the desire to emigrate

- Nicola Mai, reader, Institute for the Study of European Transformations, Metropolitan University, London, «Migrating media : the role of Italian media in the emergence of the Italo-Albanian diaspora»Le rôle des médias italiens dans l’émergence d’une diaspora italo-albanaise»)

- Ratiba Hadj-Moussa, professeur, Department of Sociology, Faculty of Liberal Art and Professional Studies, York University, Toronto, «Désir de partir, horizons d’attente et construction de l’Autre : avec et au-delà des télévisions satellitaires» («Looking to leave, horizons of expectation and the construction of the Other : with and beyond satellite television»)

- Tarik Sabry, senior lecturer, Communication and Media Research Institute (Camri), University of Westminster, London, «Emigration 2.0 : young Moroccans, social media and emigration» («Émigration 2.0 : jeunes Marocains, médias sociaux et émigration»)

11h30 : Pause — coffee break

11h45 : Les médias du monde arabe et leurs publics émigrés — Arab media and their émigrés publics (I)

- Yvan Gastaut, maître de conférences, Université Nice-Sophia Antipolis, chercheur à l’Urmis, «L’Algérien en Europe, quel relais médiatique du pouvoir algérien sur l’autre rive après l’Indépendance ?» («L’Algérien en Europe, the voice of the Algerian government on the other side of the Mediterranean after independence»)

- Riadh Ferjani, maître de conférences, Université de Tunis-Manouba, chercheur au Carism, Université Paris II, «Tunisie : la télévision d’État construit ses émigrés» («State television constructions of Tunisian migrants»)

12h45 : Déjeuner — Lunch

Modérateur de l’après-midi (moderator of the afternoon session) : Belkacem Mostefaoui, professeur, École nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information d’Alger, Université d’Alger

14h00 : Les médias du monde arabe et leurs publics émigrés — Arab media and their émigrés publics (II)

- Abdelfettah Benchenna, maître de conférences, Université Paris XIII, chercheur au LabSic-Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, «La politique migratoire marocaine conquise par la communication» («Moroccan migration policy conquered by communication»)

- Olfa Lamloum, chercheuse associée à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) de Beyrouth, «Dire le Hezbollah en francais. Al-manar.lb : une communication transnationale “libanisée”», («Presenting the Hezbollah in French. Al-manar.lb : the Lebanization of a transnational communication»)

15h00 : Pause — coffee break

15h15 : Institutions internationales, communication et migrations en Méditerranée — International organisations, communication and migration in the Mediterranean

- Naomi Sakr, professor, Communication and Media Research Institute (Camri), University of Westminster, London, director of Camri’s Arab Media Centre, «Cautionary tales? The ebb and flow of Egyptian television talk about migration to Italy» («Des récits édifiants ? Les fluctuations du discours de la télévision égyptienne sur l’émigration vers l’Italie»)

- Charles Heller, PhD student, Centre for Research Architecture, Goldsmith University, London, «Perception management : The International Organization for Migration’s information campaigns» («La gestion de la perception : les campagnes d’information de l’Organisation internationale pour les migrations»)

- Nathalie Negrel, doctorante à l’IUT Paul Sabatier-Toulouse 3, Lerass, équipe Médiapolis, «TV5 Monde et France 24 : les migrants subsahariens aux portes de l’Europe»TV5 Monde and France 24 : African migrants at Europe’s doors»)

16h45 : Pause — coffee break

17h00 : Un cinéma entre les deux rives de la Méditerranée — A cinema between the two shores of the Mediterranean

- Michelle Stewart, Associate Professor of Cinema Studies, Chair of the School of Film and Media Studies at State University of New York-Purchase College, «North African screens : French-Maghrebi film exhibition in Marseille» («Écrans nord-africains : les projections de films franco-maghrébins à Marseille»)

- Julien Gaertner, post-doctorant «Averroès» à l’Université Mohamed V Agdal de Rabat, chercheur associé à l’Urmis, Université Nice-Sophia Antipolis, et au Laboratoire Communication et politique du CNRS, «Un cinéma entre France et Maghreb : discours, production et création (1970-2010)» («Cinema between France and the Maghreb : discourse, production and creation (1970-2010)»)

18h00-18h30 : Diffusion d’extraits d’émissions issus des collections de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) — Program extracts from the archives of the Institut national de l’audiovisuel (Ina)

 

Vendredi 18 novembre 2011 — Friday 18 November 2011

Modérateur de la matinée (moderator of the morning session) : Jacques Guyot, professeur, UFR Culture et communication, Université Paris VIII, chercheur au Cemti

9h30 : Les politiques de la diversité culturelle en Europe — Policies of cultural diversity in Europe

- Kevin Robins, author of the Council of Europe report The Challenge of Transcultural Diversities, «The challenge of transcultural diversities»Le défi des diversités transculturelles»)

- Laura Navarro, post-doctorante au sein de Médiamigraterra, chercheuse à Erasme, Université Paris VIII, «Médias publics et politiques de la “diversité” en Espagne : entre les intérêts du marché et ceux des politiques d’immigration»Public media and “diversity” policies in Spain : between market interests and immigration policies»)

- Tristan Mattelart, professeur, UFR Culture et communication, Université Paris VIII, chercheur au Cemti, «Entre intégration et sécurité intérieure : les politiques de la diversité à la télévision française»Between integration and national security : French diversity policies»)

11h00 : Pause — coffee break

11h15 : Des médias minoritaires entre ici et là-bas — Minority media between here and there

- Eugénie Saitta, maître de conférences, Université Rennes I, chercheuse au Crape, «Les médias de migrants : rupture et continuité avec les discours et pratiques dominants. Une analyse de Yalla Italia» («Migrants’ media : changes and continuities with regard to dominant practices and discourses. An analysis of Yalla Italia»)

- Karima Aoudia, post-doctorante au sein de Médiamigraterra, «Radio Beur, Beur FM : de l’aventure associative à la course à l’audimat, trente ans d’expression sonore»Radio Beur, Beur FM : From nonprofit association to ratings race, three decades of sound expression»)

- Abdenour Ferhane, doctorant à l’Université Paris XIII, LabSic, «Berbère Télévision, plus qu’un média communautaire» («Berber Television, more than a community media»)

- Mohamed Boundi, président du cercle de Recherche sur l’immigration, le développement et la coopération (CIIDYC) en Espagne, «Médias de création marocaine en Espagne : espoirs, ressources et frustrations» («Moroccan media creation in Spain : hopes, resources and frustrations»)

13h15 : Déjeuner — Lunch

Moderator of the afternoon session (modérateur de l’après-midi) : Tarik Sabry, senior lecturer, Communication and Media Research Institute (Camri), University of Westminster, London

14h30 : Minorités et réception des médias au nord de la Méditerranée — Minorities and media reception north of the Mediterranean (I)

- Andreas Hepp, professor, Centre for Media, Communication and Information Research (ZeMKI), University of Bremen, «Mediatized migrants : Media cultures and communicative networking in the diaspora» («Cultures médias et réseaux de communication au sein de la diaspora»)

- Elyamine Settoul, doctorant, Ceri, Sciences-Po, chargé de recherche au sein de Médiamigraterra, «Entre connexions et déconnexions : l’hétérogénéité des pratiques médiatiques au sein des foyers maghrébins» («Between connections and disconnections : the heterogeneity of media practices among the families of Maghrebi origin»)

- Lorenzo Domaneschi, research assistant, Department of Social and Political Studies, University of Milan, Luisa Leonini, professor, Department of Social and Political Studies, University of Milan, «Virtual bedrooms and young descendants of second generation immigrants in Italy» («Les chambres à coucher virtuelles des jeunes issus de l’immigration en Italie»)

16h00 : Pause — coffee break

16h15 : Minorités et réception des médias au nord de la Méditerranée — Minorities and media reception north of the Mediterranean (II)

- Christina Slade, Dean of Arts and Social Sciences, City University London, Chamia Ghanjaoui, Université Sorbonne Nouvelle Paris III, «Media and citizenship : Transnational television cultures reshaping political identities in the European Union» («Médias et citoyenneté : les cultures télévisuelles transnationales restructurent les identités politiques dans l’Union européenne»)

- Asmaa Azizi, doctorante au Celsa, Université Paris IV Sorbonne, chercheuse au Gripic, «Diaspora et TIC : regards sur les pratiques politiques transnationales des migrants marocains» («Diaspora and ICT : perspectives on the transnational political practices of Moroccan immigrants»)

- Mercedes Medina, Associate professor, School of communication, University of Navarra, Idoia Portilla, Associate professor, School of communication, University of Navarra, «Immigrants in Spain. A challenge for audience research» («Immigrés en Espagne : un défi pour les études sur l’audience»

17h45-18h15 : Diffusion d’extraits d’émissions issus des collections de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) — Program extracts from the archives of the Institut national de l’audiovisuel (Ina)

Le colloque s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche, Médiamigraterra, placé sous la direction de Tristan Mattelart, financé, depuis décembre 2008, par l’Agence nationale française de la recherche (ANR) et abrité par le Centre de recherche sur les médias, les technologies et l’internationalisation (Cemti) de l’Université Paris VIII. Ce colloque bénéficie de la participation de l’Institut national de l’audiovisuel et de l’Inathèque, le dépôt légal de la radio-télévision.

The conference arises from the Médiamigraterra research project, directed by Tristan Mattelart, financed since December 2008 by the Agence nationale française de la recherche (ANR), and based at the Centre de recherche sur les médias, les technologies et l’internationalisation (Cemti), Université Paris VIII. The conference has the active participation of the Institut national de l’audiovisuel and the Inathèque, France’s official repository of radio and television archives.

 

Les langues de la conférence seront le français et l’anglais. Une traduction simultanée dans les deux langues sera assurée.

The conference languages will be English and French. A simultaneous translation into both languages will be provided.