Evénements

Colloque international : La réception des images : réalités et fictions des rapports Nord/Sud

Colloque international 

La réception des images : réalités et fictions des rapports Nord/Sud

ORAN les 8-9 mai 2018

 

 

Organisateurs : le Centre d’Études et de Recherches sur les Emplois et les Professionnalisations (CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne) et le laboratoire « Langues, Littérature et Civilisation/Histoire en Afrique » (LLC/HA, Université d’Oran2) dans le cadre du Programme Hubert Curien Tassili (PHC) de coopération scientifique entre l’Algérie et la France.

 

Problématique

Comment divers types d’objets audiovisuels sont-ils reçus autour de la Méditerranée ? En quoi les facteurs sociaux, historiques et culturels influencent-ils la réception ? Comment varie-t-elle en fonction des contextes de diffusion ? (Programme joint)

 

Thématiques

En matière d’interculturalité et d’échange entre le Nord et le Sud, il s’agira de décrire, d’expliquer et de mesurer la portée des formes médiatiques audiovisuelles hybrides mobilisant le récit à des fins didactiques, en particulier les films biographiques (les biopics), les films historiques (patrimoniaux), les films documentaires qui proposent une scénarisation du réel, ou encore ce que l’on appelle communément les docufictions.

Le colloque est ouvert à l’étude de tout type d’objet audiovisuel : cinéma, télévision, webdocumentaire, dessin d’actualité, bande dessinée, etc.

Ces formes audiovisuelles aborderont principalement cinq thèmes :

- la coopération (les actions des politiques publiques et des ONG)

- les conflits (passés et récents)

- l’environnement et le développement durable (dimensions environnementale, sanitaire et sociale)

- l’esclavagisme (histoire de l’esclavagisme et formes actuelles d’asservissement)

- les migrations (diaspora, flux, politiques migratoires, formation et travail des migrants)

Un sixième thème transversal sur le genre pourra être abordé (sur les femmes ou les hommes, sur le masculin et le féminin, sur les sexualités).

 

Méthodologies

Seront valorisées :

- les démarches comparatives prenant en compte les publics dans leur diversité (soit des publics de nationalités différentes, soit des publics distincts sur un même territoire).

- les études de réception : seront valorisées les démarches qui cherchent à évaluer les effets des modes de médiation sur les publics au travers d'enquêtes de terrain, d’un recueil de données dans le cadre d'entretiens, de l’observation des réseaux sociaux ou encore de l’étude de textes critiques.

 

Comité scientifique :

Louis Basco, docteur en Sciences de l’éducation, chercheur associé au Centre Norbert Elias, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse

Dalila Belkacem, maîtresse de conférences HDR, Sciences des textes littéraires, Laboratoire LLC/HA, Université d’Oran2

Christian Bonah, professeur en Epistémologie, SAGE, Université de Strasbourg

Patricia Caillé, maîtresse de conférences en Langues et civilisations anglosaxones, CREM, Université de Strasbourg

Marianne Cailloux, maîtresse de conférences en Sciences de l’information et de la communication, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne

Hanane El Bachir, maîtresse de conférences (HDR) en sciences des textes littéraires, Option Littérature et Cinéma à l’Université d’Oran2

Mohamed-Ali Elhaou, maître-assistant à l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information, Université de la Manouba, chercheur associé au GERiiCO, Université de Lille3

Pascal Laborderie, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, Université de Reims Champagne-Ardenne

Françoise F. Laot, professeure de Sociologie, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne

Leila Dounia Mimouni-Meslem, maîtresse de conférences (HDR) en sciences des textes littéraires, Option Littérature et Paralittérature à l’Université d’Oran2.

Sylvie Pierre, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, CREM, Université de Lorraine

Abdelkader Sayad, maître de conférences HDR en Sciences du langage, Laboratoire LLC/HA, Université de Mostaganem

Jean-Christophe Vilatte, maître de Conférences en sciences de l’éducation, Centre Nobert Elias, Université d’Avignon et des pays de Vaucluse

 

Coordination :

Hanane EL BACHIR : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./ Pascal LABORDERIE, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Evénement - Journée d'étude "Marque et gastronomie en contexte numérique"

La thématique «Médiations marchandes» du GRIPIC organise une journée d'étude dans le cadre de la chaire Numératie publicitaire (programme Sorbonne Universités)

"Marque et gastronomie en contexte numérique"

le 1er juin 2018
au CELSA
77 rue de Villiers 92200 Neuilly-sur-Seine
http://www.celsa.fr

 

Vous trouverez ci-joints et sur gripic.fr l'affiche et le programme complet de la journée.
Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Inscription gratuite mais obligatoire avant le 25 mai : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Evenement - Travail et créativité : approche croisée à l’international » 9

 

CYCLE DE séminaires

« Travail et créativité :
approche croisée à l’international »

9ème séance

 

 

Vendredi 25 mai 2018

9h30-16h30

Maison de la Recherche

Université Sorbonne Nouvelle

(Salle Mezzanine)

4, rue des Irlandais - 75005 Paris

 Ce cycle de séminaires organisé dans le cadre du réseau CREA2S : https://crea2s.hypotheses.org a pour vocation d’initier une dynamique internationale en questionnant les articulations entre travail et créativité dans des sphères a priori distinctes, ainsi qu’en interrogeant les liens qui s’étendent de la part créative dans le travail, à la créativité organisée, voire à l’organisation de la créativité dans les mondes de la culture, de l'entreprise et des industries créatives. La créativité serait-elle la réponse à la crise que traversent les sociétés et le monde du travail européen et mondial ? Ce constat est-il une spécificité française ou une tendance généralisée ?

 

Programme « Qui sont les créatifs ? »

animation : Yanita ANDONOVA

 

 

Aurite Kouts

Sociologue, Chargée de Mission RH/Emploi Cap Digital

 

« Paradoxe sur le figurant : entre outsider et garant de l’authenticité du film »

Marcela Patrascu et Anne-France KOGAN

Enseignantes-chercheures à l’Université Rennes 2

« Les créatifs indépendants du numérique :
quelle activité ? »

 

Grégory Marande

Chasseur de tête Lemens executive search spécialisé dans les industries culturelles

 

«  Le recrutement des créatifs : enjeux et perspectives »

 

Entrée libre

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Prochaine séance : septembre 2018

 

 

Evenement - Colloque international RESIPROC 2018 - Ce que la « pratique » fait à la recherche en communication organisationnelle

Colloque international RESIPROC
"Ce que la « pratique » fait à la recherche en communication organisationnelle"

Les 11 et 12 juin 2018
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) – Paris
292 Rue Saint-Martin, 75003 Paris, France
Arts et Métiers, Réaumur-Sébastopol
Salle des TEXTILES-Entrée 3-1er étage


Ce colloque international propose d’interroger les interactions entre chercheurs et communicateurs à partir de quatre axes : « Des tensions aux accords épistémologiques », « Quand la science est mobilisée par les communicateurs », «Les compromis lors des recherches impliquées,
appliquées et actions » et « Éthique du chercheur impliqué ». Le colloque présentera à la fois le point de vue de chercheurs et de professionnels de la communication sur ces questions.
Inscription, incluant les pauses café et les déjeuners pour les deux jours :
50 € pour les doctorants, 100 € pour les enseignants, chercheurs et professionnels.
Inscription au : https://resiproc2018.sciencesconf.org/
Pour plus d’informations, se référer au site resiproc.org

Programme téléchargeable

 

 

Evénement - De l’industrie publicitaire aux relations publiques, les outils d’influence des multinationales

 

 

De l’industrie publicitaire aux relations publiques, 

les outils d’influence des multinationales

29 & 30 mai 2018 – Institut des sciences de la communication – Paris

Analyser la communication et l’influence des grandes entreprises

Pourquoi ?

Face au défi climatique et à la crise des inégalités, le modèle de la société de consommation est aujourd’hui remis en question. La contestation se cristallise notamment sur des grandes entreprises de marques en raison de l’influence significative que celles-ci ont acquises, tant sur le quotidien des citoyens consommateurs que sur les décisions des décideurs politiques. Par l’achat d’espaces publicitaires et le marché de données, leur influence peut également s’étendre aux activités des médias et aux développements d’internet.

A l’aube d’une transition majeure vers le monde des objets connectés, les enjeux de société liés à la communication d’influence des grandes entreprises doivent pouvoir être clairement appréhendés par les citoyens.

D’autant plus que les stratégies de communication des multinationales constituent parfois des obstacles directes pour les activités de sensibilisations ou de plaidoyer que portent les associations dans divers secteurs de la société civile : depuis les organisations écologiques aux acteurs de l’internet libre en passant par les associations de consommateurs, les médias indépendants et les associations pour la régulation des entreprises multinationales.

Les dispositifs complexes de communication sont par ailleurs l’objet d’études menées par les sciences de l’information et de la communication (SIC), qui prennent leur place dans les sciences sociales et politiques, et disposent aujourd’hui de nombreux outils d’analyses appropriés.

Le développement d’un diagnostic indépendant des enjeux que posent les activités publicitaires et de communication des multinationales paraît aujourd’hui souhaitable, et possible.

Comment ?

Porté par le programme SPIM, et accueilli par l’Institut des sciences de la communication à Paris, le colloque De l’industrie publicitaire aux relations publiques : les outils d’influence des multinationales, se donne pour objectif de croiser les recherches d’universitaires avec les analyses critiques de plusieurs associations, mais également de journalistes et d’experts issus du secteur privé.

Étalé sur deux jours, il se structure en quatre demi-journées thématiques (« cycles »), chacune constituée de deux tables rondes successives.

Le dialogue portera d’abord sur les enjeux économiques et culturels de la société de consommation (Cycle 1), puis sur le rôle de l’économie publicitaire dans les médias et sur internet (Cycle 2), et enfin, sur la communication d’influence commerciale ou politique des multinationales (Cycle 3). La dernière après-midi (Cycle 4), plus transversale, sera consacrée en premier lieu aux alternatives qu’offrent les associations pour une réappropriation des outils de la communication d’influence au service des citoyens. En clôture de l’événement, des éléments de réflexion prospective et des réponses institutionnelles seront présentés sur l’ensemble des enjeux abordés durant le colloque.

Les diverses analyses développées durant l’événement auront vocation à nourrir la réflexion de la société civile sur les enjeux de communication des multinationales.  À travers le programme SPIM, ces réflexions devront mener à la production d’un rapport rendu public.

 

 

Inscription et programme détaillé sur https://sp-im.org/