Publication - Langage et société 165 - Pratiques langagières et expériences migratoires

Publication 

Langage et société, 165

Pratiques langagières et expériences migratoires

 

27000100379900L.jpg

PRÉSENTATION

 

Migration, immigration, mobilité, pratiques migratoires, les termes sont multiples pour nommer un phénomène ancien dont les enjeux politiques se sont complexifiés ces dernières décennies. La focalisation politique et médiatique sur cette mobilité a conduit les sociolinguistes à s'intéresser d'abord aux discours produits sur ces pratiques ainsi qu’aux récits des migrants eux-mêmes. Depuis quelques années, les analyses portent davantage sur les effets sociolinguistiques des mobilités: les pratiques translinguistiques, l’instrumentalisation néolibérale des langues des migrants, le nationalisme linguistique exacerbé des politiques éducatives ou encore le retournement des idéologies normatives visant à la discrimination des locuteurs. Ce numéro met en lumière quelques-unes de ces nouvelles approches en montrant comment ces pratiques sociales ont elles-mêmes affectées la conceptualisation des analyses sociolinguistiques.

SOMMAIRE

 

Dossier : Pratiques langagières et expériences migratoires

coordonné parCécile Canut et Mariem Guellouz

Cécile Canut et Mariem Guellouz – « Langage et migration : état des lieux »

Suzie Telep – «Moi je whitise jamais: Accent, subjectivité et processus d'accommodation langagière en contexte migratoire et postcolonial »

Amandine Van Neste-Gottignies et Valériane Mistiaen – « Une communication peu visible. L'Agence fédérale belge pour l'accueil des demandeurs d'asile, les centres ouverts et le retour volontaire »

Anne Sophie Roussel – « Qu'est-ce qu'être francisé ? L'expérience d'immigrants  dits allophones dans un bastion traditionnel du Québec »

Alfonso Del Percio – « Language, communication and the politics of hope: Solidarity and work in the Italian migration infrastructure »

Caroline Paris – « L'artafricain et lesmandjaks. Comment les pratiques discursives et migratoires transforment les relations sociales à Sal (Cap-Vert) »

 

Varia

Mireille Elchacar et Ada Luna Salita – « Les appellations des identités de genre non traditionnelles. Une appproche lexicologique »

 

Débat

Luca Gréco – « L'interaction au prisme de l'intercorporéité : repenser les relations entre langage, cognition et culture »

 

Comptes rendus