Ateliers : la parole aux doctorants

28 mars 2009

Les ateliers se déroulent toute la matinée de samedi. Le programme détaillé est disponible sur le blog.

Quelques mots à propos de la démarche. L’objectif de ces ateliers 2009 est de mettre en lumière la diversité des approches info-communicationnelles et de leurs fondements épistémologiques, la spécificité des objets si elle existe et la pluralité des méthodologies en relation avec les autres disciplines. Ces ateliers offrent aux doctorants la possibilité de présenter l’avancée de leurs travaux devant un public plus large que celui de leu laboratoire de rattachement pour leur permettre de continuer sur leur lancée, de réajuster les orientations si nécessaire, de revoir quelques concepts fondamentaux, de profiter des conseils bibliographiques ou méthodologiques et… de se connaître entre eux ou de se retrouver.
Par ailleurs, il a été prévu de garder une trace écrite de ces ateliers, sous deux formes : un document plutôt détaillé, à destination des lecteurs des news du site de la SFSIC, et une synthèse pour les cahiers de la SFSIC. Béatrice Vacher se chargera de ce travail en collaboration avec les animateurs des ateliers et sous la direction éditoriale de Brigitte Chapelain. Il s’agit, dans l’esprit de ces journées, de « souligner les points de convergence des travaux et les points aveugles de la recherche en SIC ».
Ces documents ne reflèteront pas forcément ce que les doctorants ont repéré de leur côté. Ils seront incomplets ou partisans. Bref, ils ne tiendront pas compte de l’avis direct des doctorants. Le blog se veut donc un espace en miroir des synthèses effectuées par les enseignants chercheurs, permettant aux doctorants, sur place ou à distance, qu’ils se connaissent déjà ou non, de fédérer ces points de vue alternatifs, ces regards, ces idées…

Conférence permanente des directeurs de laboratoires en SIC

27 mars 2009

Les intervenants ont présenté la Conférence permanente des directeurs de laboratoires en SIC récemment fondée. A la suite des premières réunions de 2007, une association a été créée dont les objectifs sont :

  • favoriser les échanges d’information et d’expérience entre directeurs d’équipes afin de construire une culture commune sur les questions de direction d’équipes et de structuration de la discipline,
  • échanger sur des démarches visant à assurer la présence de la discipline et sa représentativité pour mieux la situer dans l’espace national et  international de la recherche,
  • contribuer à la reconnaissance de la discipline et à sa représentation dans les instances d’évaluation et de définition des politiques.

Au cours des échanges qui ont suivi, la question de l’articulation de cette nouvelle instance avec la SFSIC s’est posée.

Lancement des Assises des Sciences de l’information et de la communication

27 mars 2009

Les trois tables-rondes des Assises des sciences de l’information et de la communication viennent de commencer en amphi12… Nous publierons quelques mots de synthèse à la fin.

img_6407

2ème table ronde : L’activité éditoriale en SIC

27 mars 2009

Animée par Nicole d’Almeida et Isabelle Pailliart, cette table ronde à réunie autour d’elles Jacques Perriault, Ghislaine Chartron et Philippe Quinton

De gauche à droite à la tribune : G. Chartron, N. d'Almeida, J. Perriault, I. Pailliart et P. Quinton

De gauche à droite à la tribune : G. Chartron, N. d'Almeida, J. Perriault, I. Pailliart et P. Quinton

Le constat est fait d’une baisse des publications en SHS, ainsi qu’un phénomène de morcellement. Pour les doctorants, la publication représentent un moment d’apparition et de reconnaissance. Ces publics plutôt hétérogènes participent désormais à la production et la diffusion du savoir. Dans l’ensemble la tâche de publiant/lecteur est importante dans « notre » activité, l’essentielle de l’activité scientifique en SHS se réalise au sein des universités. Les participants ont pu échanger sur leurs différentes expériences dans le domaine éditorial. Par exemple I. Pailliart a présenté l’expérience du GRESEC avec la revue électronique Les enjeux de l’information et de la communication,J. Perriault a témoigné du travail réalisé sur Hermès, c’est encore le cas de la revue Communication et langages, etc. La place de la publication dans le travail de thèse a été longuement évoqué : nécessité de reconfigurer la thèse, de différencier le temps de la publication de celui de la rédaction, question des signatures collectives pour l’évaluation de l’AERES, etc.
Bref des échanges riches que vous pourrez retrouver d’ici quelques temps en vidéo intégrale…
En attendant, voici toujours quelques photos.

Assemblée générale SFSIC

27 mars 2009

L’assemblée générale de la SFSIC vient de se terminer. Un compte-rendu détaillé sera prochainement mis en ligne sur le site.

En attendant, quelques photos :

Liste des revues en SIC

27 mars 2009

Nicolas Pélissier propose un document qui recense les revues scientifiques françaises et francophones en sciences de l’information et de la communication. Le voici mis à disposition, il sera aussi publié sur le site de la SFSIC.

[listes-revues-sic - fichier pdf]

Assemblée générale SFSIC

27 mars 2009

D’ici quelques minutes va commencer l’AG de la SFSIC en Amphi 12…

Pause repas…

27 mars 2009

Quelques photos de ce moment convivial partagé entre tous…

1ère table ronde : La planète SIC

27 mars 2009

10h30 – Patrice de la Broise anime la première table ronde des doctorales 2009 intitulée « La planète SIC : formations et réseaux professionnels et sociaux ». Il commence par dresser un panorama des formations en SIC. Il rend ensuite compte des évolutions et des enjeux des formations. La visibilité de la discipline passe par l’offre de formation. Elle est variée et difficile à catégoriser.

Aurelia Lamy et Thomas Guignard présentent une étude réalisée dans le cadre de la SFSIC, qui sera ultérieurement publiée sur le portail. Elle recense les formations en SIC. Il s’agit pour l’instant d’une étude préalable sur les fiches formations de l’Etudiant. Les résultats partiels consistent en des statistiques sur les diplômes (titres, présence de stages, recrutement, présence des théories des SIC dans les enseignements, débouchés). A terme des fiches seront remplies par les responsables de filières pour mettre en place un portail des filières, en phase de test dans les mois à venir.

Enfin Thomas Guignard analyse des profils de postes de maitre de conférence publiés en 71ème section, à la fois en enseignement et en recherche.
Voici leur diaporama :

José-Luis Piñuel présente quant à lui une enquête comparative sur les formations en SIC centrée sur l’Espagne, l’Europe et l’Amérique latine. Elle compare les différente zones géographiques et s’appuie sur plusieurs critères : contenus, caractère obligatoire, position dans les études, approches en SIC privilégiées dans les enseignements (courants théoriques revendiqués)…

Voici son powerpoint :

De gauche à droite à la tribune : P. de la Broise, A. Lamy, T. Guignard, J.-L. Piñel

De gauche à droite à la tribune : P. de la Broise, A. Lamy, T. Guignard, J.-L. Piñel

La séance s’est terminée par un jeu de questions réponses…

Des auditeurs intéressé, curieux et ... joyeux

Des auditeurs intéressés, curieux et ... joyeux

Conférence introductive : Peter Dahlgren

27 mars 2009

10h – Intervention de Peter Dahlgren, professeur à l’université de Lund, Suède, invité des doctorales, sur le thème :

Pensée communicationnelle en Europe du Nord. Danemark, Finlande, Suède, Norvège

img_6297redim

Peter Dahlgren commence son intervention sur une approche comparée des SIC en France et en Suède : édification de la discipline, questions émergentes, méthodologie, etc. avec un retour historique sur le développement du champ des SIC dans ces différents pays, en élargissant par la suite à l’ensemble de l’Europe du Nord.

Pour lui, la question des définitions des frontières des SIC est toujours présente : on observe une grande diversité dans ce domaine mais ces pays cherchent à apparaitre unifiés. Même s’il existe des différences et des divergences il faut établir des collaborations et maintenir le dialogue.

Conseil gratuit de Peter Dahlgren : « il est important de distinguer les questions intellectuelles, institutionnelles et personnelles pour pouvoir démeler les conflits ». Tous ces points sont développés dans son dernier ouvrage DAHLGREN P. (2009), Media and Political Engagement : Citizens, Comunication and Democracy, Cambridge University Press.