En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et assurer l'authentification des internautes.

SIC INFOS

Brueghel-tower-of-babel.jpg

Édito

Nous sommes tous Tunisiens.

 

140 morts à Sanaa dans des mosquées, 70 morts à Hassaké lors d’une fête Kurde et 20 morts à Tunis. Paris, Sanaa, Hassaké, Mossoul, Tunis : auteurs et spectateurs de biens culturels, matériels et immatériels, devenus tous acteurs tragiques.
Les administrateurs de la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication ont une pensée particulière pour les collègues et amis tunisiens de la communauté des Sciences de l’Information et de la Communication. Les liens tissés au fil des années sont forts, notamment ceux tissés avec les enseignants chercheurs de l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information de Tunis (Université de la Manouba) qui ont joué un rôle important dans le processus démocratique en travaillant pour la réforme universitaire et la charte de la presse et des médias.
Plus que jamais, comme il y a 10 semaines, les Sciences de l’Information et de la Communication et leurs chercheurs sont questionnées par la Société au-delà de leurs habituels problématiques, concepts et méthodes. Plus que jamais, la SFSIC engage ses adhérents à des moments d’interrogation avec les étudiants en SIC et des autres disciplines et à des temps d’analyses, nécessaires pour la Société dans son ensemble et qui peuvent être menées avec profit par nous-mêmes, chercheurs et enseignants-chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication.